Bolivie: Sept Mennonites arrêtés pour une soixantaine de viols
Actualisé

BolivieSept Mennonites arrêtés pour une soixantaine de viols

Sept membres d'un colonie mennonite de Bolivie ont été arrêtés pour le viol présumé d'une soixantaine de femmes de leur communauté au cours des derniers mois, dans la région de Santa Cruz (est), a annoncé le procureur national de Bolivie, cité mardi dans la presse.

«Il y a au moins 60 victimes», a déclaré le procureur Freddy Pérez. «Ils n'ont même pas épargné des femmes enceintes». Deux fillettes figurent aussi parmi les victimes, selon le leader de la communauté mennonite de Manitoba (1.100 km de La Paz) Peter Kelsner Peters, cité dans le journal El Deber.

Les accusés, âgés de 18 à 41 ans, opéraient de nuit dans les dortoirs de la communauté. Ils y vaporisaient un produit narcotique, puis abusaient des femmes inconscientes. Une victime s'en est rendue compte à son réveil et a lancé une enquête dans la colonie qui a démasqué les suspects.

Les sept accusés, qui nient les faits, devaient être déférés mercredi devant un magistrat et inculpés. Deux suspects seraient en fuite.

Les Mennonites sont des protestants orthodoxes, pacifistes, rejetant luxe et pouvoir, et vivant, à la manière des Amish, en communautés isolées acceptant un degré variable d'intégration au monde moderne.

Originaires historiquement d'Europe, ils se sont installés aux Etats-unis et dans des pays d'Amérique du Sud comme le Paraguay ou la Bolivie, où ils sont environ 30-40.000, répartis dans des colonies agricoles, dans les provinces de Beni (nord-est) et Santa Cruz.

Ton opinion