Incendie à Dijon: Sept morts à cause d'un feu de poubelle
Actualisé

Incendie à DijonSept morts à cause d'un feu de poubelle

Un feu de poubelle qui s'est propagé à un immeuble à provoquer la mort de sept personnes au moins, à Dijon en France.

L'incendie est parti d'un simple feu de poubelle.

L'incendie est parti d'un simple feu de poubelle.

Sept personnes ont péri et onze ont été grièvement blessées dans un incendie parti d'un feu de poubelle dans la nuit de samedi à dimanche, qui s'est propagé à un foyer de travailleurs immigrés à Dijon, selon un nouveau bilan de la préfecture.

Les onze blessés graves, parmi lesquels figurent quatre enfants, ont été placés en caisson hyperbare dans les services hospitaliers de Nancy, Besançon, Metz, Lyon et Dijon.

Six hélicoptères ont été mobilisés pour transporter ces blessés, qui souffrent essentiellement d'intoxication au monoxyde de carbone.

Quartier sensible

La préfecture a indiqué que 141 des 190 résidents du foyer Adoma (ex-Sonacotra) touché par l'incendie, dans un quartier sensible de Dijon, étaient présents au moment du sinistre. Tous ont été incommodés par les fumées et, sur les 134 personnes hospitalisées, 45 sont ressorties dimanche à 9 heures.

Parmi les sept morts, six ont été asphyxiés et le dernier est décédé après avoir sauté du 7e étage. Les sept victimes sont âgées de 40 à 60 ans, trois sont de nationalité française, deux de nationalité sénégalaise, une algérienne et la dernière vietnamienne.

La totalité des logements sont inutilisables. La municipalité a ouvert le Palais des sports, où une «plate-forme logistique d'accueil d'urgence» est en place depuis plusieurs années, avec une antenne spécialisée qui aura pour charge de reloger les sinistrés. (afp)

Ton opinion