Violence en Syrie : Sept personnes tuées au premier jour de l'Aïd
Actualisé

Violence en Syrie Sept personnes tuées au premier jour de l'Aïd

Les forces de sécurité syriennes ont ouvert le feu mardi sur une manifestation contre le régime à l'occasion de l'Aïd el-Fitr, tuant sept personnes.

Les forces de sécurité syriennes ont tué mardi sept personnes, ont indiqué des militants. Elles ont dispersé des manifestations dans plusieurs villes à la sortie des mosquées au premier jour d'Aïd el-Fitr.

«Sept personnes ont été tuées au premier jour de l'Aïd el-Fitr en Syrie, dont quatre à Al-Harra, deux à Inkhil, dans la province de Deraa (sud), et un à Homs (centre)», a indiqué dans un communiqué le Comité de coordination qui anime la contestation en Syrie.

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme a fait état au total de «trois morts et neuf blessés lors de tirs des forces de sécurité pour disperser une énorme manifestation à Al-Harra après les prières de l'Aïd el-Fitr» qui marque la fin du mois de jeûne du ramadan.

(ats)

Ton opinion