Sept riverains font recours contre les OGM

Actualisé

Sept riverains font recours contre les OGM

La justice se prononcera sur la dissémination de blé transgénique à Pully (VD).

Sept riverains, appuyés par le POP, ont déposé mercredi un recours au Tribunal administratif fédéral contre l'autorisation accordée par l'Office fédéral de l'environnement (OFEV).

Dans leur communiqué, les opposants affirment qu'il y a eu des irrégularités dans la procédure d'autorisation. Le juge devra déterminer si le processus par palier prévu dans la loi sur le génie génétique (LGG) a été rigoureusement suivi.

La procédure prévoit le principe selon lequel la dissémination expérimentale n'est autorisée que si les résultats recherchés ne peuvent pas être obtenus par des essais réalisés en milieu confiné. Le législateur a voulu mettre en place un processus échelonné, destiné à garantir la sécurité biologique, rappellent les recourants.

Ils demandent en outre que l'effet suspensif soit accordé à leur recours. Début septembre, l'OFEV a donné son feu vert à trois demandes de l'Université de Zurich et de l'EPFZ. Les disséminations expérimentales sont prévues de 2008 à 2010.

Elles concernent des lignées de blé présentant des résistances accrues à des champignons ainsi que des croisements d'une variété de blé avec une plante sauvage (égilope cylindrique). Les chercheurs veulent savoir si la résistance accrue aux champignons que présente le blé génétiquement modifié subsiste en plein champ.

(ats)

Ton opinion