Actualisé 14.10.2013 à 16:38

Genève

Sept sièges disputés par onze candidats

Onze candidats sont en lice pour le second tour de l'élection au Conseil d'Etat genevois, le 10 novembre prochain. Trois blocs de force presque égale partent à la conquête du gouvernement.

Onze candidats sont en lice pour le second tour de l'élection au Conseil d'Etat genevois, le 10 novembre prochain. Ils tenteront de conquérir l'un des sept sièges de l'exécutif. Trois blocs de force presque égale partent à la conquête du gouvernement.

Les onze candidats sont répartis sur 20 listes, a indiqué lundi la chancellerie d'Etat. Ces listes sont provisoires et non validées. Des modifications peuvent encore intervenir d'ici à jeudi.

A droite, l'alliance entre le PLR et le PDC présente cinq candidats. Les libéraux-radicaux misent sur leurs trois magistrats sortants. Pierre Maudet et François Longchamp, arrivés en tête lors du premier tour, font figure de favoris dans cette élection. Leur collègue Isabel Rochat apparaît en revanche plus vulnérable.

Du côté du PDC, on espère obtenir un deuxième siège au gouvernement en lançant dans la course le maire de Bernex Serge Dal Busco et le conseiller national Luc Barthassat. Actuellement, les démocrates-chrétiens ont un représentant à l'exécutif, en la personne de Pierre-François Unger.

Trois candidats à gauche

Trois candidats portent les espoirs de la gauche. Anne Emery-Torracinta et Thierry Apothéloz défendent les couleurs socialistes, aux côtés du conseiller national des Verts Antonio Hodgers. Actuellement, les Verts ont deux représentants au gouvernement, alors que les socialistes n'ont qu'un magistrat.

Ensemble à gauche a refusé de participer au second tour de l'élection. La gauche de la gauche a en revanche apporté son soutien aux candidats socialistes et des Verts.

La grande inconnue de l'élection tiendra dans le score réalisé par le bloc constitué du MCG et de l'UDC. La droite dure présente trois candidats. Le parti antifrontalier compte sur son conseiller national Mauro Poggia et sur la figure emblématique du mouvement Eric Stauffer pour entrer à l'exécutif.

Les deux figures du MCG sont associées à la conseillère nationale UDC Céline Amaudruz pour ce second tour. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!