Genève: Séquestrée dans le coffre de sa voiture

Actualisé

GenèveSéquestrée dans le coffre de sa voiture

Une voiture partie en embardée samedi à Pregny- Chambésy (GE) a permis de délivrer une jeune femme séquestrée peu avant. Elle était enfermée dans le coffre du véhicule.

Samedi peu après 05h00, la police était avisée qu'une voiture immatriculée à Genève a fait une embardée et embouti deux autres véhicules parqués. La patrouille dépêchée sur place a contrôlé trois hommes, dont deux âgés de 18 ans et le dernier de 23 ans, tous domiciliés en France.

Le véhicule qu'ils conduisaient était enregistrée au nom d'une jeune femme qui se trouvait dans le coffre au moment de l'accident. Selon les premières déclarations, les trois hommes ont agressé la jeune femme, née en 1990 à Genève, alors qu'elle rentrait chez elle au volant de sa voiture et qu'elle était arrêtée aux feux de la rue Montbrillant.

Frappée au visage

L'un des trois hommes s'est approché et a appelé ses complices. Ils sont alors entrés de force dans la voiture. Celui assis à l'avant a asséné un violent coup au visage de la jeune femme.

Ils lui ont demandé de se rendre dans un parking, manoeuvre qui a échoué. Sur ce, les agresseurs ont sorti leur victime de la voiture et l'ont enfermée dans le coffre avant de prendre le volant. Le chauffeur est alors parti à vive allure. Au centre du village de Pregny-Chambésy il a perdu la maîtrise du véhicule qui est parti en embardée.

L'un des hommes a pu prendre la fuite et a été interpellé quelques minutes plus tard. Les deux autres sont restés sur place tandis que la jeune femme a pu sortir du coffre en passant par l'habitacle. Le chauffeur et la victime ont été blessés et emmenés à l'hôpital. Les trois hommes ont été prévenus de lésions corporelles simples, contrainte, séquestration et enlèvement.

«C'est une réelle agression», a précisé à l'ATS Patrick Pulh, porte-parole de la police. «Heureusement, des cas comme celui-ci sont très rares à Genève», souligne-t-il. Il conseille à tous les automobilistes de verrouiller systématiquement les portières quand ils roulent. (ap)

Ton opinion