Actualisé 03.07.2012 à 23:02

Tennis - Wimbledon Serena Williams passe la vitesse supérieure

Serena Williams (no 6) monte en puissance à Wimbledon.

Serena Williams (no 6) monte en puissance à Wimbledon. Au bord de l'élimination aux tours précédents, l'Américaine s'est qualifiée pour les demi-finales en dominant 6-3 7-5 la Tchèque Petra Kvitova (no 4), qui était tenante du titre sur le gazon londonien.

Victorieuse à l'arraché aux 3e et 4e tours contre la Chinoise Zheng Jie (9-7 au 3e set) et la Kazakhe Yaroslava Shvedova (7-5 au 3e set), Serena Williams s'est contentée d'une petite frayeur contre Kvitova. Elle devait ainsi sauver une balle de deuxième manche à 4-5 sur sa mise en jeu. Elle écartait toutefois le danger avec un énième service gagnant, sa meilleure arme de la partie.

Hormis cette brève alerte, la quadruple gagnante de Wimbledon n'a pas été inquiétée une seconde sur son engagement. Et ce jusqu'à l'ultime jeu, au cours duquel elle claquait trois aces pour définitivement dégoûter Kvitova.

Pour la 21e fois qualifiée pour une demi-finale en Grand Chelem, la cadette des Williams n'a jusqu'ici perdu que trois fois à ce stade de la compétition. Autant dire que la Floridienne n'est jamais aussi forte que quand elle se sent proche du titre.

Pour confirmer cet instinct de «prédatrice», Serena Williams devra se débarrasser dans le dernier carré de Victoria Azarenka (no 2). La Biélorusse s'est débarrassée 6-3 7-6 (7/4) de l'Autrichienne Tamira Paszek (WTA 37).

A Kerber le derby

Quant au derby allemand de la journée, il a valu par ses coups de théâtre. Angelique Kerber (no 8) a évincé Sabine Lisicki (no 15) 6-3 6-7 (7/9) 7-5 après 2h30 d'un match disputé entre deux joueuses qui, outre leur nationalité, partagent la même carrure athlétique et la même tresse blonde.

Preuve des rebondissements dans cette partie, Kerber menait 3-0 dans la seconde manche puis, surtout, galvaudait trois balles de match (2 à 5-4 et 1 durant le tie-break). Dépitée, elle lâchait prise dans le set décisif, se retrouvant distancée 5-3. Mais autant Lisicki avait été solide au moment de conclure au tour précédent contre Maria Sharapova (no 1), autant elle craquait complètement face à sa compatriote. Kerber n'en demandait pas tant, raflant les quatre derniers jeux de la rencontre.

Pour sa deuxième demi-finale en Grand Chelem (après l'US Open 2011), Kerber affrontera Agnieszka Radwanska (no 3). La Polonaise s'est imposée 7-5 4-6 7-5 contre la Russe Maria Kirilenko (no 17), à l'issue d'une partie qui avait débuté sur le court no 1 et qui s'est achevée en fin de soirée sous le toit du Centre Court.

Quant à la place de no 1 mondial, elle semble dorénavant promise à Azarenka, elle qui avait été détrônée par Maria Sharapova après Roland-Garros. Un seul scénario peut l'empêcher de reprendre sa couronne: une défaite en demi-finale, conjuguée à un titre samedi de Radwanska, qui deviendrait alors no 1. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!