Actualisé 25.07.2018 à 11:25

Tennis

Serena Williams se dit victime de discrimination

L'Américaine aux 23 titres du Grand Chelem se plaint d'être trop souvent désignée pour les contrôles antidopage.

de
SportCenter
Serena Williams en a marre des contrôles antidopage.

Serena Williams en a marre des contrôles antidopage.

AFP

Serena Williams (36 ans) a affirmé, sur son compte Twitter, être victime de discrimination de la part de l'USADA, l'agence antidopage américaine. «C'est à ce moment de la journée où Serena se fait «aléatoirement» sélectionner pour passer un test antidopage, a gazouillé l'ex-No 1 mondial. De tous les joueurs de tennis, je suis celle qui en fait le plus souvent. C'est de la discrimination si vous voulez mon avis.»

Williams aurait été contrôlée à cinq reprises depuis le début de l'année. Par la suite, elle a ajouté qu'«elle est toutefois prête à tout faire ce qui est humainement possible afin de garder ce sport propre et à passer d'autres tests afin de le prouver.»

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!