Genève: Serge Dal Busco promet des réponses aux Genevois

Actualisé

GenèveSerge Dal Busco promet des réponses aux Genevois

Le conseiller d'Etat a demandé au Ministère public d'avancer son audition afin de pouvoir s'exprimer publiquement sur l'affaire Manotel.

par
jef

Serge Dal Busco souhaite répondre au plus vite aux questions que les Genevois se posent sur les 10'000 francs qu'il a reçus de Manotel en avril 2018, avant de rendre cet argent en septembre 2018. Dans un communiqué envoyé ce vendredi après-midi aux rédactions, le conseiller d'Etat annonce ainsi avoir demandé au Ministère public d'avancer son audition, prévue le 27 septembre. Il doit être entendu en tant que personne appelée à donner des renseignements, un statut à mi-chemin entre témoin et prévenu. L'élu démocrate-chrétien, qui tient à réserver la primeur de ses déclarations à la justice, promet de s'expliquer publiquement aussitôt après. S'il concède une maladresse, il assure n'avoir commis aucune malhonnêteté.

Voici reproduit ci-après, en intégralité, le texte signé par Serge Dal Busco:

«Je sais que les attentes sont grandes pour que j'apporte rapidement des réponses aux questions légitimes que se posent de nombreuses personnes. Je suis sincèrement désolé de ne pas pouvoir répondre à ce souhait dans l'immédiat. Je suis en effet profondément respectueux des institutions, et cela implique que je livre en primeur toutes mes explications détaillées à la justice avant de pouvoir m'en ouvrir à la population.

Comprenant parfaitement l'impatience et l'incompréhension qui s'expriment, j'ai sollicité officiellement le Ministère public en vue d'avancer mon audition et me permettre ainsi de m'exprimer publiquement en toute transparence. Je m'engage à le faire aussitôt après.

J'ai commis une maladresse et je regrette sincèrement d'avoir pu décevoir bon nombre de citoyennes et de citoyens.

La situation actuelle me touche et me confronte aux valeurs éthiques que je porte.

Mais je me sens serein pour la suite de la procédure, car je n'ai commis aucune malhonnêteté.

Je souhaite très sincèrement pouvoir expliquer tout cela à la population genevoise et je le ferai dès que mon audition aura pu avoir lieu.»

Ton opinion