Formule 1 – Sergio Pérez a été «gâté» par Max Verstappen

Publié

Formule 1Sergio Pérez a été «gâté» par Max Verstappen

Pour Noël, le nouveau champion du monde a offert à son coéquipier de Red Bull une Honda NSX… miniature.

Sergio Pérez (à gauche) et Max Verstappen sortent d’une saison réussie en Formule 1.

Sergio Pérez (à gauche) et Max Verstappen sortent d’une saison réussie en Formule 1.

Twitter @redbullracing

Ce Noël a été particulièrement festif du côté de Red Bull. Pour la première fois depuis 8 ans (Sebastian Vettel en 2013), un pilote de l’écurie du taureau ailé a remporté le titre mondial en Formule 1, Max Verstappen mettant un terme à l’hégémonie de Mercedes. Le Néerlandais doit beaucoup à son coéquipier, Sergio Pérez, qui a conclu sa première saison chez Red Bull à la 4e place et a grandement contribué à la victoire finale de Verstappen.

Lors du dernier Grand Prix, à Abu Dhabi, «Checo» Pérez s’est distingué en retenant admirablement Lewis Hamilton, permettant à Verstappen de rattraper son retard à un moment où le Britannique se serait envolé en tête. «Checo a piloté de manière incroyable, lui a rendu hommage le néo-champion du monde après la course. C’est juste un être humain incroyable. Pas seulement pour travailler en F1, mais aussi une personne super sympa, un vrai père de famille. J’ai eu beaucoup de bons moments avec lui. C’est très rare d’avoir un coéquipier comme ça. Il a montré aujourd’hui qu’il était un joueur d’équipe et j’espère vraiment que nous pourrons continuer cela pendant longtemps.»

Les deux hommes ont étalé leur complicité à l’occasion d’un échange de cadeaux humoristiques organisé par leur employeur pour Noël. Verstappen a «dégainé» le premier en offrant à Pérez un grand récipient. «Je peux mettre beaucoup de tequila là-dedans», a rigolé le Mexicain. Ce dernier a ensuite halluciné devant une lettre rédigée par son coéquipier. «Je sais que conduire la NSX a été le point culminant de l’année. Comme j’ai une relation très étroite avec Honda, je t’ai acheté ta propre Honda NSX», est-il écrit. Un modèle valorisé aux alentours de 200’000 francs, pour près de 300 chevaux et une vitesse maximale de 308 km/h. Mais «Checo» s’est vite rendu compte qu’il s’agissait en fait… d’une maquette miniature. Éclat de rire dans la salle.

Sergio Pérez, quant à lui, a remis à Verstappen un jeu de blagues, un faux nez ainsi qu’une longue-vue. «Ce cadeau pourrait te faire économiser pas mal d’argent», fait savoir Pérez à son vis-à-vis. Allusion directe à un épisode survenu dans la saison, au Grand Prix du Brésil, lorsque Verstappen avait été condmané à 50’000 euros d’amende pour avoir touché la monoplace de Lewis Hamilton. Ce Noël a définitivement été très doux pour Sergio Pérez et Max Verstappen.

(Sport-Center)

Ton opinion

16 commentaires