Actualisé

Serpents et tortues à vendre

Les 50 espèces d'insectes, d'amphibiens et de reptiles du Vivarium vont quitter les lieux à la suite du refus par le peuple de lui accorder une subvention.

Certains, en prêt, réintégreront leur lieu d'origine. Où iront les autres? Pas au Vivarium de Lausanne. «Nous sommes pleins, dit Jean Gardoni, son responsable. En Suisse, je pense qu'aucune institution ne peut financièrement les reprendre. Seuls des privés pourront racheter ces animaux, à de bas prix.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!