Football - Servette Chênois corrigé par Wolfsburg
Actualisé

FootballServette Chênois corrigé par Wolfsburg

Les Genevoises ont été surclassées par les Allemandes, mercredi en Ligue des champions féminine (5-0). Il n’y a pas eu photo.

par
Florian Paccaud
(Wolfsburg)
Les Allemandes étaient intouchables.

Les Allemandes étaient intouchables.

Getty Images

Battu 0-3 la semaine dernière par la Juventus, le Servette FCCF a concédé un nouveau revers lors de la deuxième journée de la phase de poules de la C1. Contre une équipe d’un calibre bien supérieur aux Turinoises, les championnes de Suisse n’ont pas eu voix au chapitre (5-0).

Privées au coup d’envoi de la capitaine Sandy Maendly, de la défenseuse centrale Laura Felber (pas à 100%), ainsi que de la milieu de terrain Paula Serrano (blessée jusqu’à la fin de la saison), les protégées d’Eric Sévérac ont été étouffées par la puissance physique des Allemandes.

Dès la première minute, les Louves ont pris à la gorge le Petit Poucet de ce groupe, qui n’a tenu qu’un peu plus d’un quart d’heure, malgré son envie de faire bonne figure. Contre un tel adversaire, il ne faut pas faire d’erreurs. À la 18e, Monica Mendes n’a pas assez appuyé sa passe et Svenja Huth en a profité pour ouvrir le score pour les Allemandes (18e). Les vannes étaient ouvertes et Tabea Wassmuth a exploité un mauvais renvoi défensif à la suite d’un corner pour doubler la mise (26e).

Inês Pereira en vue

Plusieurs parades d’Inês Pereira (28e sur un tir de Lena Oberdorf, 30e et 34e sur des tentatives de Huth) ont ensuite empêché l’ogre allemand de s’envoler au tableau d’affichage. Mais la portière grenat, joueuse la plus en vue du côté de Servette avec Elodie Nakkach, n’a rien pu faire lorsque Wassmuth s’est présentée seule face à elle pour s’offrir un doublé (43e).

Au retour des vestiaires, la physionomie de la rencontre n’a pas changé. Après un corner, Dominique Janssen a été la plus prompte à récupérer un deuxième ballon, l’expédiant dans les filets (51e). Dépassées tant par l’intensité que la jouerie des Louves, les visiteuses ont encore capitulé devant Joëlle Smits (68e), avant que Wolfsburg ne baisse un peu le pied. Offensivement, les Genevoises n’ont eu qu’une réelle occasion de sauver l’honneur: mais Jade Boho n’a pas assez appuyé sa frappe (54e).

Servette Chênois n’aura pas beaucoup de temps pour se remettre de cette leçon. Dimanche, les joueuses d’Eric Sévérac disputeront un match difficile en championnat, avec la réception de Grasshopper, qui n’a pas encore perdu cette saison.

VfL Wolfsburg - Servette Chênois 5-0 (3-0)

Wolfsburg Stadion, 869 spectateurs. Arbitres: Mmes Nielsen, Bruun et Rasmussen (Dan).

Buts: 18e Huth 1-0. 26e Wassmuth 2-0. 43e Wassmuth 3-0. 51e Janssen 4-0. 68e Smits.

Wolfsburg: Schult; Hendrich (63e Doorsoun-Khajeh), Wedemeyer, Janssen (63e Cordes), Rauch (46e Svava); Wassmuth, Oberdorf, Lattwein, Knaak (76e Blomqvist); Huth (46e Smits), Roord. Entraîneur: Tommy Stroot.

Servette Chênois: Pereira; Soulard (90e Grivaz), Mendes, Spältli, Fleury; Tamplin (73e Sebayang), Hurni, Nakkach, Bouma (73e Peiro Gimenez); Padilla, Boho (54e Guede).Entraîneur: Eric Sévérac.

Avertissements: 24e Wedemeyer. 49e Soulard. 69e Guede. 75e Cordes.

Chelsea bat la Juve

Les deux autres équipes qui jouent dans le groupe de Servette Chênois, Chelsea et la Juventus, se sont affrontées en soirée. Les Italiennes, qui avaient battu les Genevoises lors du premier match, se sont inclinées à domicile contre les Anglaises 1-2. Wolfsburg et Chelsea sont en tête de ce groupe A avec 4 points, devant la Juventus (3) et Servette Chênois (0). Lors de la prochaine journée, le 9 novembre, Servette recevra Chelsea et la Juve, Wolfsburg.

Dans le groupe B, les favorites l'ont facilement emporté. Le Paris Saint-Germain, avec Ramona Bachmann jusqu'à la 65e, a gagné contre les Ukrainiennes du Zhytlobud-1 Kharkiv 5-0 et le Real Madrid s'est défait des Islandaises de Breidablik 5-0. Parisiennes et Madrilènes se partagent la première place du classement avant de se retrouver, le 9 novembre prochain, dans la capitale française.

Ton opinion

1 commentaire