Hockey sur glace: Servette et Bienne s’imposent, les autres Romands battus

Publié

Hockey sur glaceServette et Bienne s’imposent, les autres Romands battus

Les Grenant ont battu Lugano, tandis que Bienne s’est nettement imposé à Langnau. Ajoie, Fribourg ont perdu, respectivement à Ambri et contre Zoug.

Le Genevois Linus Omark sème le danger dans la défense luganaise.

Le Genevois Linus Omark sème le danger dans la défense luganaise.

freshfocus

Genève-Servette a marqué quatre buts dans les 15 dernières minutes pour s’imposer 5-2 contre le HC Lugano vendredi aux Vernets. Trois jours après sa victoire de prestige à Zoug face au double champion de Suisse (2-5), Genève-Servette a toutefois eu de la peine à se remettre dans le coup. Le début de match quelconque des Aigles a été sanctionné par un premier but tessinois (14e, Granlund). Mais une réussite signée Linus Omark - sur un service habile de Tanner Richard - à 23 secondes de la première pause a permis au GSHC de vite se remettre sur les bons rails. 


Rien n’aura été facile pour les Aigles. Les pénalités - cinq mineures - n’ont rien arrangé. Les joueurs de Jan Cadieux ont ainsi inutilement dépensé de l’énergie pour se défendre. Et puis en face d’eux, le HC Lugano, après un début de campagne extrêmement poussif, a plutôt bien joué le coup. Pour Genève-Servette, percer la défense tessinoise a été un casse-tête. 


Les Aigles ont dû patienter jusqu’à la 45e minute pour trouver la faille et prendre enfin les devants. A la réception d’un service de Valtteri Filppula depuis l’arrière de la cage, Vincent Praplan a inscrit son premier but en championnat (dans le jeu, il avait marqué sur penalty au premier match contre Davos) sous le maillot genevois et placé le GSHC en position de force (45e, 2-1). Un troisième but, signé Filppula cette fois-ci sur un remarquable travail de Deniss Smirnovs (53e, 3-1), puis un quatrième de Omark en solitaire (58e), ont offert aux Aigles une marge de sécurité pour boucler victorieusement leur soirée (5-2). Samedi, le GSHC se déplace en Léventine pour affronter Ambri (19h45).

Ge/Servette - Lugano 5-2 (1-1 0-0 4-1)

Les Vernets. 5076 spectateurs.
Arbitres: MM. Tscherrig, Hungerbühler, Stalder et Huguet.


Buts: 14e Granlund (Ma. Müller) 0-1, 20e Omark (Richard) 1-1, 45e Praplan (Filppula), 53e Filppula (Smirnovs) 3-1, 58e Omark 4-1, 60e Bennett (Fazzini) 4-2, 60e Praplan (Karrer/ 5 c 6, cage vide) 5-2.

GE Servette: Mayer; Karrer, Tömmernes; Vatanen, Maurer; Le Coultre, Völlmin; Chanton; Praplan, Filppula, Rod; Hartikainen, Richard, Omark; Miranda, Pouliot, Bertaggia; Antonietti, Jooris, Smirnovs; Berthon. Entraîneur: Cadieux.


Lugano: Schlegel; Kaski, Mi. Müller; Alatalo, Riva; Andersson, Guerra; Wolf; Fazzini, Arcobello, Bennett; Connolly, Thürkauf, Josephs; Ma. Müller, Granlund, Morini; Vedova, Herburger, Patry; Gerber. 
Pénalités: 5 x 2’ contre Ge/Servette; 2 x 2’ contre Lugano.


Notes: Ge/Servette sans Descloux, Winnik, Jacquemet, Cavalleri (blessés), Smons (La Chaux-de-Fonds). Lugano sans Carr, Walker (blessés), Stoffel ni Koskinen (surnuméraires). Lugano sort son gardien au profit d’un sixième joueur de champ (de 59’44 à 59’47).

Un début de deuxième tiers fatal à Gottéron

Face à Zoug, les Dragons ont connu la défaite (2-5) pour la troisième fois en quatre rencontres. À l’occasion de son quatrième match de la saison, le troisième à domicile, FR Gottéron a subi la loi du double champion suisse en titre zougois (2-5). Une entame de deuxième période compliquée - deux buts en cinq minutes - a été fatale aux Dragons. Malgré un sursaut d’orgueil en fin de partie, ils s’inclinent pour la troisième fois depuis la reprise. 

Dans une patinoire pleine, la partie a mis quelques minutes pour se lancer réellement. Il a fallu attendre l’ouverture du score de Dario Simion à la 9e. Laissé libre à quelques mètres du but, l’international ne s’est pas fait prier pour ajuster la lucarne de Reto Berra. Cela a eu le don de réveiller FR Gottéron. Les hommes de Christian Dubé ont ensuite dominé la suite du tiers et ont profité d’une relance catastrophique de Tobias Geisser pour revenir à la marque par Killian Mottet (13e). Avec plus de précision, les Fribourgeois auraient pu rentrer au vestiaire en menant. Un but gag qui fait mal.

Ensuite, le début de la deuxième période a été manqué et Lino Martschini a pu inscrire un doublé (22e et 26e). Sur sa deuxième réussite, il a profité d’un rebond capricieux de la bande qui a pris à contrepied la défense de Fribourg et son portier Reto Berra. Ce coup du sort a fait mal à Gottéron qui a ensuite buté sur une défense zougoise parfaitement organisée.

Malgré un sursaut d’orgueil et l’appui du public après le 2-4 du top scorer Ryan Gunderson (46e), la bande à Julien Sprunger n’a jamais pu revenir dans la rencontre face à un Zoug solide, mais pas aussi virevoltant que d’habitude.  Avec trois revers en quatre duels, FR Gottéron se déplace samedi sur la glace de Bienne. Les Seelandais, vainqueurs à Langnau, sont toujours invaincus depuis la reprise.

FR Gottéron - Zoug 2-5 (1-1 0-2 1-2)

BCF Arena, 9009 spectateurs

Arbitres: MM. Stricker, Kohlmüller, Fuchs, Urfer.

Buts: 7e Simion (Kovar) 0-1, 13e Mottet (Desharnais) 1-1, 22e Martschini (O’Neill, Cehlarik) 1-2, 26e Martschini (Djoos, O’Neill) 1-3, 45e Kovar (Klingberg, Geisser) 1-4, 46e Gunderson (Desharnais) 2-4, 59e O’Neill 2-5.

FR Gottéron: Berra; Gunderson, Jecker; Sutter, Dufner; Diaz, Vainio; Chavaillaz, Scheidegger; Marchon, Desharnais, Mottet; Bertschy, De le Rose, Bykov; Sprunger, Schmid, Kuokkanen; Rossi, Walser, Jörg. Entraîneur: Dubé.

Zoug: Genoni; Geisser, Djoos; Hansson, Stadler; Schlumpf, Kreis; Gross; Klingberg, Kovar, Simion; Zehnder, Senteler, Herzog; Martschini, O’Neill, Cehlarik; Allenspach, Leuenberger, De Nisco; Neumann. Entraîneur: Tangnes.

Pénalités: 1 x 2’ contre FR Gottéron; 1 x 2’ contre Zoug.

Notes: FR Gottéron sans Sörensen ni Jobin (blessés). Zoug sans Suri (blessé) ni Wüthrich (surnuméraire). FR Gottéron prend son temps mort à 25’51 et sans gardien de 57’14 à 58’19

Ajoie manque son entrée et doit se satisfaire d’un point

Le HC Ajoie n’est pas parvenu à enchaîner un troisième succès de suite. Face à Ambri, il a vécu un début de rencontre extrêmement pénible. Mené dès la 1re minute de jeu puis distancé de trois longueurs au quart d’heure, il a eu le mérite de relever la tête et de s’accrocher. Avec une bonne dose de réalisme en phase offensive et quelques arrêts décisifs de Benjamin Conz à partir de la période médiane, Ambri s’en est finalement sorti sans trop mal.

Cette affiche au sommet de la 4ème journée a donc bien failli virer au cauchemar pour des Jurassiens qui se sont fait danser sur le ventre lors du lever de rideau. Pris à la gorge par un opposant léventin dont les intentions initiales étaient limpides et qui a immédiatement pris possession du camp adverse, Ajoie a concédé l’ouverture après 44 secondes lorsque Johnny Kneubuehler a surpris l’arrière-garde des lieux en jaillissant devant Damiano Ciaccio.

Ambri n’a desserré l’étau qu’après avoir inscrit le deuxième (André Heim, 5e). Dépassée par la vitesse d’éxecution imposée par la ligne articulée autour de l’excellent Dario Bürgler, la formation de Porrentruy a vu son retard s’alourdir à la 15e minute suite à une réussite du défenseur Tim Heed. Une déviation du patin d’Isacco Dotti au fond de ses propres filets a alors relancé un HCA à la dérive (18e, 3-1 à 5 contre 4).

Le collectif dirigé par Filip Pesan s’est ensuite rebellé. A la réduction du score d’Alain Birbaum (24e), les Tessinois ont répondu à la demi-heure par Michael Spacek, oublié dans le dos de Jordane Hauert. Face à ce qui représentait certainement l’adversité la plus affûtée qu’ils aient eu à affronter depuis la reprise, les Ajoulots ont fait preuve d’une force de caractère exemplaire. Mais ils ont aussi pu compter sur un brin de chance quand le patin de Guillaume Asselin – un geste jugé involontaire par les directeurs de jeu après analyse vidéo – remettait ses couleurs en selle (3-4, 36e).

Sans une grosse performance de Conz dans les buts, l’égalisation locale serait intervenue avant la deuxième pause. Elle est finalement venue suite à une déviation de Reto Schmutz à la 43e. L’emballage final a été crispant. La décision s’est faite en prolongation, Jesse Virtanen doublant le capital-points de son équipe.

Cinquième, Ajoie se déplace à Zoug, quatrième, samedi soir en Suisse centrale.   

Ajoie – Ambri ap 4-5 (1-3 2-1 1-0)

Buts: 1re (0’44) Kneubuehler (Bürgler, Burren) 0-1, 5e Heim (Bürgler, Kneubuehler) 0-2, 15e Heed (Isacco Dotti, Heim) 0-3, 18e Bakos (Asselin/5 c 4) 1-3, 24e Birbaum (Brennan, Devos) 2-3, 30e Spacek (McMillan, Isacco Dotti) 2-4, 36e Asselin (5 c 4) 3-4, 42e Schmutz (Fey, Devos) 4-4, 62e Virtanen (Spacek) 4-5.  

Ajoie: Ciaccio; Leduc, Brennan; Fey, Pilet; Birbaum, Hauert; Thiry; Asselin, Gauthier, Bozon; Bakos, Devos, Schmutz; Sciaroni, Frossard, Romanenghi; Arnold, Macquat, Vouillamoz; Kohler. Entraîneur: Pesan.

Ambri: Conz; Heed, Isacco Dotti; Virtanen, Burren; Fohrler, Zaccheo Dotti; Zündel, Fischer; Grassi, Kostner, McMillan; Bürgler, Heim, Kneubuehler; Hofer, Spacek, Chlapik; Pestoni, Shore, Zwerger. Entraîneur: Cereda.  

Notes: Ajoie sans Derungs, Garessus, Hazen, Huber (blessés), Pouilly ni Rouiller (surnuméraires). Ambri sans Juvonen, Marchand ni Trisconi (surnuméraires). Touché au visage après avec réceptionné un puck ajoulot (56e), l’arbitre Phillip Ströbel quitte la glace. La rencontre se termine avec un arbitre principal.

Pénalités: 4 x 2’ contre chaque équipe.

Bienne enchaîne

Le HC Bienne a enregistré sa quatrième victoire en autant de rencontres de National League, en s'imposant nettement 1-6 à l'Ilfis de Langnau. Les hommes d'Antti Törmänen ont fait la différence à la fin du deuxième tiers, inscrivant notamment deux buts en huit secondes par Maillard et Sallinen (39e).

Au classement, Bienne reste leader du championnat avec 11 points récoltés en quatre matches.Dans les autres rencontres de la soirée, Davos et son innamovible capitaine Andres Ambühl (deux buts) se sont promenés à domicile contre la lanterne rouge Kloten (7-0), tandis que Bernea signé sa première victoire de la saison en battant Rapperswil 3-2 grâce à un but de Chris DiDomenico à la 57e minute

(CYP, RST, JBO, BMT)

Ton opinion

1 commentaire