Genève: Servette FC va régler ses arriérés de salaires de mars

Actualisé

GenèveServette FC va régler ses arriérés de salaires de mars

Les sommes dues aux employés du club, en crise financièrement, devraient être payées dans trois jours. La menace d'un retrait de points au classement s'évanouit.

par
dra

Joueurs et personnel du Servette FC toucheront le reste de leur paie du mois de mars lundi prochain. Les charges sociales seront également réglées, a révélé tdg.ch. Du coup, le club grenat échappera à toutes sanctions de la part de la Swiss Football League. Ces retards de paiement, dont l'ultime délai de règlement était fixé au 30 avril à minuit, pouvaient lui coûter des points de retrait alors que le SFC est 2e au classement de la Challenge League et vise la promotion dans l'élite du foot helvétique.

Les premiers versements ont été effectués ce jeudi, indique le club.

Plombés par les soucis financiers, le club grenat s'était déclaré en cessation de paiement le 31 mars dernier. Il n'avait pu verser à ce moment-là les salaires de ses employés, ni payer les charges sociales. Le 23 avril, grâce à des «solutions commerciales» indiquait le directeur général du Servette Julian Jenkins, une partie des arriérés avait pu être payée.

Si l'horizon semble s'éclaircir de plus en plus pour les Grenats, les obstacles restent nombreux. Il faut maintenant régler les salaires d'avril, trouver des fonds - on parle de plus de 4 millions de fr. - pour achever la saison en cours et surtout prouver à la Swiss Football League que le club remplit les conditions requises pour obtenir en deuxième instance sa licence pour participer au prochain championnat. Un recours sur la non-obtention de la licence de jeu en première instance sera déposé lundi prochain. Ensuite, Servette aura jusqu'au 27 mai pour constituer un nouveau dossier. Verdict final de la ligue le 1er juin.

Ton opinion