Football - Servette partait de trop loin, l’Europe s’arrête là
Publié

FootballServette partait de trop loin, l’Europe s’arrête là

Les Grenat ne disputeront pas la Conference League. Vainqueurs 2-0, réduits à dix après l’expulsion déchirante de Stevanovic (44e), les Servettiens sont éliminés par Molde sur l’ensemble des deux matches (2-3). Bâle, lui, a facilement passé.

par
Florian Vaney
L’expulsion sévère de Stevanovic (à dr.) a coûté cher à Servette.

L’expulsion sévère de Stevanovic (à dr.) a coûté cher à Servette.

Éric Lafargue

Il commençait à se dégager un parfum dexploit au Stade de Genève. La soirée aurait pu être morne, triste, Servette se cassant les dents sur un adversaire solidement cramponné à son avantage de trois buts acquis à laller. Mais non. Le bloc bas de Molde se montrait fébrile. Le pressing des Genevois fonctionnait, trouvait écho dans la formidable qualité technique de leurs maîtres à jouer. Et tout sest très vite éclairci.

Il ne fallait pas traîner pour espérer entrevoir le miracle. Alors Moussa Diallo a envoyé le premier signe en tentant une frappe du droit, puis une seconde, du gauche, contrée dans les filets (18e, 1-0). Si la réaction des Servettiens après le 3-0 subi en Norvège est passée par un déplacement ressourçant à Sion dimanche (victoire 1-2), c'est encore plus vrai pour leur latéral français. Homme souvent peu convaincant la saison dernière, transcendé depuis cinq jours.

Le 1-0 de Moussa Diallo.

RTS2

Lexploit commençait à prendre forme, donc. La pression grenat augmentait, les assauts se succédaient. Avec le retour du public dans les tribunes, la mission séduction ressemblait à quelque chose. Jusquà ce que tout ce petit monde vive un terrible retour en arrière dun mois. Précisément à ce vendredi 2 juillet, date de lélimination de la Suisse à lEuro. Date, surtout, du carton rouge décrié brandi à lencontre de Remo Freuler. En loccurrence, la victime (ou le bourreau) se nommait Miroslav Stevanovic. Ses crampons se sont envolés un peu haut après un contrôle imprécis, le tibia dun Norvégien en a fait les frais, le Bosnien est parti aux vestiaires (44e).

L’expulsion de Miroslav Stevanovic.

RTS2

Kyei a entretenu l’espoir

La gent arbitrale semble donner raison à larbitre de la rencontre, M. Kamphius. Les autres sinsurgent dune décision à lencontre de lesprit du jeu. Dans tous les cas, ici auraient dû mourir les ambitions européennes genevoises.

Lexploit, finalement, aura été de faire mentir cette prédiction. Ce nest pas tout à fait celui auquel les hommes dAlain Geiger aspiraient. Reste quil y a eu quelque chose dassez grandiose à observer ce Servette refuser le sort auquel il semblait promis. Les Grenat sont sortis des vestiaires à dix, sans leur leader, leur artiste, mais avec les mêmes intentions quun quart dheure plus tôt. Grejohn Kyei a marqué le 2-0 (sur un service parfait de Moussa Diallo) et tout Genève a eu le droit dy croire jusquau bout.

Grejohn Kyei inscrit le 2-0 pour Servette.

RTS2

Inespéré, mais insuffisant. Il ny aura pas de club romand pour inaugurer la première Conference League de lhistoire. Avec trois tours à passer et une défaite 3-0 pour débuter sa campagne, la route de Servette était de toute façon bien escarpée. Pour oublier, Jérémy Frick et ses partenaires accueilleront Lugano dimanche.

Servette-Molde 2-0 (1-0)

Stade de Genève. Arbitre: Jochem Kamphius (P.-B.).

Buts: 18e Diallo 1-0; 59e Kyei 2-0.

Servette: Frick; Diallo, Sasso, Severin, Clichy; Cognat (82e Schalk), Cespedes (82e Douline), Valls (73e Mendes); Stevanovic, Kyei, Antunes (58e Rodelin). Entraîneur: Alain Geiger.

Molde: Linde; Knudtzon, Gregersen (68e Risa), Sinyan, Haugen; Aursnes, Hestad (80e Lovik), Hussain; Eikrem (80e Grodem), Brynhildsen (67e Breivik), Fofana (58e Sigurdarson). Entraîneur: Erling Moe.

Avertissements: Frick (8e), Haugen (8e), Brynhildsen (42e), Clichy (45e), Kyei (66e), Diallo (83e), Douline (90e), Breivik (93e), Rodelin (97e). Expulsion: Stevanovic (44e).

Pas de problème pour Bâle

Le FC Bâle a facilement passé le deuxième tour qualificatif de la Conference League en simposant 0-2 (0-1) à Tirana, contre le Partizani. Les joueurs de Patrick Rahmen avaient déjà fait le principal au match aller à Saint-Jacques en simposant 3-0. En Albanie, les Bâlois ont enfoncé le clou dès la 38e minute grâce à une réussite de Valentin Stocker. À la reprise, les Rhénans ont doublé la mise à la 49e, par lentremise dArthur Cabral. Au troisième tour, le FCB affrontera les Hongrois dUjpest. Le match aller, en Hongrie, aura lieu le 5 août et le match retour, en Suisse, le 12.

Ton opinion

28 commentaires