Football – Servette rate un quatrième succès de suite

Publié

FootballServette rate un quatrième succès de suite

Les Grenat ont mené deux fois contre Bâle dimanche. Mais le 2-2 tardif de Millar ne leur permet pas d’enchaîner.

par
Valentin Schnorhk
(- Genève)
Miroslav Stevanovic a encore une fois montré la voie à suivre à Servette.

Miroslav Stevanovic a encore une fois montré la voie à suivre à Servette.

Eric Lafargue

Il y aura bien sûr de la frustration. A mener deux fois contre Bâle, Servette aurait été bien inspiré de tenir le score pour s’offrir un quatrième succès consécutif. Il ne sera finalement pas arrivé, parce qu’à la 84e minute, suite à un bon travail de Males, Liam Millar ajustait parfaitement Jérémy Frick, histoire de signer le 2-2. Décevant, logiquement. Mais rien d’inquiétant.

Car évoquer ce Servette implique forcément de se rappeler la mortifiante série de défaites de l’automne. Et constater que le cercle est autrement plus vertueux en ce moment. Avec un projet qui tient la route. Dimanche, le plan de jeu genevois avait été affiné, compte tenu des carences bâloises à la perte de balle. Les attaques rapides, dont les Grenat se sont fait une habitude ces dernières semaines avec le retour du succès (trois victoires consécutives), fonctionnaient à merveille. Manquait surtout une certaine justesse, dans les dernières transmissions. Même si Kastriot Imeri (contré deux fois par un défenseur à la 14e) et Miroslav Stevanovic (en reprenant de volée un corner, mais pour rater le cadre à la 16e) avaient amené un certain danger sur les cages de Heinz Lindner.

En fait, l’ouverture du score de Stevanovic coulait de source. Après un coup franc lointain de Clichy, l’ailier bosnien enrhumait Tavares pour terminer du gauche (17e). Il aurait assurément fallu en profiter pour doubler la mise. Stevanovic en fut proche. Mais dans une situation similaire à son but, il finissait par buter sur Lindner (34e). Et presque en guise de punition, Sergio Lopez égalisait moins de trois minutes plus tard, profitant d’un sauvetage en catastrophe de Vouilloz qui terminait dans ses pieds.

Un match dans le match en tribunes

A 1-1, le moment était choisi pour que les supporters grenat fassent leur arrivée. Parce que ce Servette-Bâle fut aussi une histoire de tribunes. Pour protester contre la fermeture des secteurs visiteurs par la Swiss Football League jusqu’à la fin de l’année, les ultras genevois avaient fait le choix du boycott. Sauf que l’appel à la solidarité n’est pas arrivé jusqu’à Bâle, dont les fans avaient organisé un contre-parcage dans une tribune latérale de la Praille. Dans ce contexte, pas question que les Rhénans jouent «à domicile» lentièreté de la partie.

Il faut croire que ce retour des soutiens a donné un coup de pouce aux Servettiens. Puisqu’ils ont finalement pu inscrire un second but, dès le retour des vestiaires. Et cette fois, c’est à la passe, dans le schéma qu’il incarne le mieux, que Stevanovic a pu faire la différence, en servant parfaitement Timothé Cognat depuis la droite. Un peu chanceux sur son contrôle lui permettant d’éliminer Frei, le Français finissait parfaitement pour marquer son quatrième but de la saison, trois mois après le précédent (47e).

Peut-être trop tôt. Parce que le reste de la partie a consisté pour l’équipe d’Alain Geiger à tenter de résister dans ses vingt mètres. Plutôt bien, considérant que Bâle n’aura eu que très peu d’occasions. Mais il aurait aussi été malin de mieux exploiter les situations de rupture, surtout au vu du dénouement. Et notamment celle de la 81e minute, lorsqu’un Imeri fatigué n’a pas profité de l’aubaine. Tout ne peut pas toujours aller comme dans un rêve pour le néo-international suisse, bien moins en verve que ces dernières semaines. Qu’importe, Servette continue à mieux se porter.

Servette - Bâle 2-2 (1-1)

Stade de Genève, 7021 spectateurs. Arbitre: M. Schärer.

Buts: 17e Stevanovic 1-0. 37e Lopez 1-1. 47e Cognat 2-1. 84e Millar 2-2.

Servette: Frick; Diallo, Vouilloz, Sasso, Clichy; Cognat (90e Schalk), Douline, Valls; Stevanovic, Rodelin (75e Oberlin), Imeri (81e Antunes). Entraîneur: Alain Geiger.

Bâle: Lindner; Lopez (81e Lang), Frei, Pelmard, Tavares; Burger (59e Males), Kasami (81e Quintilla); Ndoye, Palacios, Stocker (59e Millar); Cabral. Entraîneur: Patrick Rahmen.

Avertissements: 44e Tavares. 77e Imeri. 77e Cabral. 92e Palacios.

Notes: Servette sans Kyei (suspendu), Cespedes, Deana et Fofana (blessés). Bâle sans Petretta (suspendu), Padula, Xhaka et Zhegrova (blessés).

Lucerne arrache un point à Grasshopper

Le Lausanne-Sport s’en serait bien passé. Emmêlés dans la lutte pour le maintien, les Lausannois viennent de voir Lucerne, toujours dernier, revenir à un point. L’équipe actuellement emmenée par Sandro Chieffo s’est arrachée pour obtenir le match nul au Letzigrund dimanche. Grasshopper avait ouvert le score sans attendre, dès la 4e minute, par Léo Bonatini. Le meneur du «groupe de chasse» de Super League (5e) a dû faire une croix sur sa victoire à la 79e, lorsque Nikola Cumic est parvenu à remettre les compteurs à zéro. 1-1 score final.

Ton opinion

0 commentaires