Football – Grâce à Rodelin, Servette rentre de Zurich avec trois points

Publié

FootballGrâce à Rodelin, Servette rentre de Zurich avec trois points

Les Genevois se sont imposés 4-2 sur la pelouse de Grasshopper en Super League dimanche. Un succès qui doit beaucoup à l’attaquant français, auteur d’un doublé.

par
Valentin Schnorhk
(Zurich)
Ronny Rodelin a répondu aux critiques en marquant deux buts.

Ronny Rodelin a répondu aux critiques en marquant deux buts.

Eric-Lafargue

Cette saison de Super League est ainsi faite qu’on ne sait pas vraiment à quoi peut encore aspirer Servette. Il n’y a plus grand-chose à aller décrocher (la 4e place, qui ne servira probablement à rien, peut-être), ni à risquer (le 9e Lucerne est à 16 points). Mais il y a du football à produire, encore. Et, avec du spectacle, c’est encore mieux, à l’image de ce but du 3-2 décisif inscrit par Ronny Rodelin contre Grasshopper dimanche. Avant d’inscrire le 4-2, en toute fin de rencontre.

À force d’accumuler les critiques (pas toujours justifiées), le Français a répondu d’une sacrée manière. Une reprise de volée de l’extérieur du pied qui a fini sa trajectoire dans la lucarne d’André Moreira. Idéal pour laisser une trace sur cette saison bien compliquée. Son deuxième but a été plus sobre, profitant d’un parfait service de Miroslav Stevanovic après une transition. Idéal pour des Grenat qui signent une deuxième victoire consécutive, après celle contre Young Boys mardi.

Ce succès, Servette l’a globalement mérité. Les Genevois n’ont pas été particulièrement transcendants, mais leur performance a eu quelque chose de sérieux. Du moins si l’on excepte deux temps faibles: un repli défensif négligé à la 41e minute, après un coup franc d’Imeri envoyé bien loin du cadre. GC est vite reparti, Clichy a été pris sur son côté, le centre de Sène pouvant atteindre un Lenjani très seul au deuxième poteau. Ce dernier envoyait le ballon en direction du but, chassant la déviation victorieuse de Christian Herc.

Une attaque de seconde période poussive

Et puis il y a eu l’entame de la seconde période, beaucoup trop passive. Attentistes, les hommes d’Alain Geiger ont contribué à mettre en valeur Hayao Kawabe. Le brillant milieu japonais allumait Jérémy Frick (53e).

Deux buts, pour deux égalisations. Heureusement, avant et après, Servette a maîtrisé son sujet. Alex Schalk, sur une talonnade (9e), et David Douline, en écrasant trop son tir après une bonne récupération (29e) n’avaient pas pu tromper Moreira. Alors la tâche est revenue à Kastriot Imeri, qui n’avait plus marqué depuis son doublé du 4 décembre à YB. L’international a transformé un penalty qu’avait obtenu Vincent Sasso, victime d’un involontaire mais très mauvais coup à la tête de Herc. Puis, dans la foulée du 1-1, un centre en retrait de Miroslav Stevanovic est arrivé un peu miraculeusement à Schalk, permettant au Néerlandais d’inscrire le deuxième but servettien.

Servette devait finir par passer l’épaule. Restait à savoir comment. Cela valait le coup d’attendre. Parce que Ronny Rodelin a enfin exprimé une partie de son talent. Il était temps.

Grasshopper – Servette 2-4 (1-2)

Letzigrund, 3885 spectateurs.

Arbitre: M. San.

Buts: 36e Imeri (penalty) 0-1. 41e Herc 1-1. 44e Schalk 1-2. 53e Kawabe 2-2. 78e Rodelin 2-3. 92e Rodelin 2-4.

Grasshopper: Moreira; Seko, Ribeiro, Arigoni (66e Lei); Bolla, Abrashi, Herc (87e Jeong), Lenjani (72e Schmid); Kawabe (87e Morandi); Sène, Momoh (72e Bonatini). Entraîneur: Giorgio Contini.

Servette: Frick; Diallo, Vouilloz, Sasso, Clichy; Cognat (90e Bauer), Douline, Imeri (90e Valls); Stevanovic, Bédia (66e Rodelin), Schalk (66e Antunes). Entraîneur: Alain Geiger.

Avertissements: 7e Momoh. 21e Bédia. 34e Herc.

Notes: Grasshopper sans Pusic (malade). Servette sans Oberlin (malade), Fofana et Sawadogo (blessés).

Lugano trop juste pour inquiéter le FC Bâle

Le FC Bâle a pris le large sur Lugano, à la deuxième place du classement de Super League, en s’imposant 2-0 (1-0) au Cornaredo, dimanche. C’est le Russe Fiodor Chalov, arrivé en février à Bâle, qui a ouvert la marque pour ses couleurs, à la 9e minute déjà.

Lugano a, par la suite, souvent eu le ballon, mais les hommes de Mattia Croci-Torti n’ont jamais trouvé la faille dans la défense rhénane. Ce sont même les visiteurs qui ont doublé la mise, dans les arrêts de jeu (93e), par l’entremise de Darian Males.

Cette victoire permet aux joueurs de Guillermo Abascal de rejoindre YB à la deuxième place du classement, avec 44 points, à 15 longueurs du leader, le FC Zurich. Les Tessinois, eux, restent quatrièmes, avec 39 points.

Ton opinion

3 commentaires