Actualisé 20.07.2014 à 18:26

Challenge League

Servette s'impose au finish

Encore menés 0-1 à la 85e, les Genevois ont réussi à renverser la situation face à Bienne, dimanche à la Praille.

de
Timothée Guillemin, Genève
Le joueur biennois, Norman Peyretti,à  gauche, lutte pour le ballon avec le joueur genevois, Didier Crettenand, à droite, dimanche.

Le joueur biennois, Norman Peyretti,à gauche, lutte pour le ballon avec le joueur genevois, Didier Crettenand, à droite, dimanche.

«Je n'ai pas vu tout de suite que c'était lui qui avait marqué, mais quand je l'ai appris, mon premier réflexe a été d'être content pour lui.» Kevin Cooper a tenu à saluer la performance de Jocelyn Roux, ­auteur du but vainqueur dans les arrêts de jeu. Le Servettien a coupé au premier poteau un corner de Michel Avanzini pour faire bondir de joie les 2785 spectateurs et offrir la victoire aux «grenat» face à Bienne. «Il le mérite. Il a travaillé dur seul en pointe, mais il n'a rien lâché et il a fait la différence. Il est Britannique dans le style, j'aime bien», a ri l'entraîneur anglais du SFC.

Jocelyn Roux ne s'est pas découragé après avoir vu ses quatre premières tentatives échouer. La 5e a été la bonne, dans le plus pur style d'un avant-centre de caractère: «C'est un but qui me ressemble, c'est vrai. Je ne suis pas le plus technique ou le plus physique des attaquants, mais j'ai du mental. Jusqu'à cette 92e, je n'étais pas du tout content de moi. J'aurais pu égaliser bien avant. Quand il y a eu ce corner, je me suis dit que j'avais encore une chance.» Qu'il a su utiliser.

Avant cela, Servette avait séché longtemps devant le mur biennois, n'arrivant pas à mettre du rythme après l'ouverture du score adverse. Mais les Seelandais ont baissé de pied physiquement et les Genevois ont retourné une situation bien mal embarquée.

Renversant. Le Français Norman Peyretti a ouvert la marque pour les visiteurs dune frappe magnifique prise de 30 mètres. La seule véritable occasion servettienne de la première période a été pour Jocelyn Roux, mais son tir est passé à côté (44e). Le même sest retrouvé en bonne position, mais a trop croisé sa frappe (69e). Michel Avanzini a finalement égalisé sur un penalty consécutif à une faute de main (85e). Roux a offert la victoire à Servette dun coup de tête au premier poteau, sur corner (92e).

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!