Tour incendiée à Londres: Ses amis la croyaient morte, elle était à l'hôpital
Actualisé

Tour incendiée à LondresSes amis la croyaient morte, elle était à l'hôpital

Après l'incendie de la Grenfell Tower, les amis de Fadumo l'ont recherchée sans relâche, placardant son portrait partout et craignant le pire. La jeune femme avait en fait été secourue par un pompier.

par
joc
1 / 48
Le juge retraité Martin Moore-Bick, qui dirige l'enquête publique, a ouvert la séance lundi en faisant observer 72 secondes de silence, en référence à chacune des victimes.

Le juge retraité Martin Moore-Bick, qui dirige l'enquête publique, a ouvert la séance lundi en faisant observer 72 secondes de silence, en référence à chacune des victimes.

AFP/ben Stansall
Les migrants clandestins figurant parmi les 250 survivants se verront offrir une autorisation de résidence permanente par le gouvernement britannique. (Mercredi 11 octobre 2017)

Les migrants clandestins figurant parmi les 250 survivants se verront offrir une autorisation de résidence permanente par le gouvernement britannique. (Mercredi 11 octobre 2017)

AFP
Une audience s'est ouverte avec une minute de silence en mémoire des victimes et un hommage a également été rendu aux survivants à Londres (Jeudi 14 septembre 2017).

Une audience s'est ouverte avec une minute de silence en mémoire des victimes et un hommage a également été rendu aux survivants à Londres (Jeudi 14 septembre 2017).

Keystone

«Je ne peux plus descendre. Je ne peux pas. Je suis entre les mains de Dieu maintenant. Prie pour moi. Adieu.» Prise au piège au 18e étage de la Grenfell Tower, Fadumo Ahmed a appelé sa mère, persuadée de lui parler pour la dernière fois. Après le drame, les amis de la jeune femme de 32 ans ont affiché son portrait aux quatre coins de la ville, dans l'espoir de la retrouver.

Mais au fil des jours, les nouvelles n'arrivant pas, les connaissances de Fadumo ont commencé à envisager le pire des scénarios. Pendant que ses amis se rongeaient les sangs, la trentenaire était en fait saine et sauve à l'hôpital. Sa maman a raconté au «Telegraph» que Fadumo avait essayé de s'enfuir de la tour mais qu'elle avait perdu connaissance. Un pompier qui passait par là lui a porté secours.

Depuis, la jeune femme se remet d'une grave intoxication à la fumée mais ses jours ne sont pas en danger. Sa famille, qui n'a pas quitté son chevet, ignorait tout de l'inquiétude grandissante de ses amis et de leur campagne d'affichage acharnée. «Lors de son dernier appel, nous avons tous pleuré. Ce pompier est un héros. Il lui a sauvé la vie, c'est aussi simple que cela. Nous sommes si heureux qu'elle aille bien», a confié sa maman.

Ton opinion