Zoug: Ses amis l’enferment dans une consigne, les pompiers le libèrent

Publié

ZougSes amis l’enferment dans une consigne, les pompiers le libèrent

Un jeune de 18 ans s’est retrouvé piégé dans un casier à bagages. Les pompiers ont dû forcer la porte pour lui rendre la liberté.

1 / 2
Les pompiers ont dû utiliser une pince écarteur pour ouvrir la porte.

Les pompiers ont dû utiliser une pince écarteur pour ouvrir la porte.

Pol. ZG
Finalement, le jeune de 18 ans a retrouvé l’air libre.

Finalement, le jeune de 18 ans a retrouvé l’air libre.

Pol. ZG

Pour s’amuser, un jeune homme de 18 ans est entré, jeudi vers 4 heures du matin, dans un casier de consigne automatique à bagages à la gare de Zoug. Le casier a ensuite été fermé et verrouillé par deux amis.

En raison de leur consommation d’alcool, ils n’ont plus pu rouvrir eux-mêmes le casier. Pour libérer le jeune homme, les pompiers ont dû intervenir. En quelques minutes, ils ont pu le libérer. La police ne dit pas quelles suites seront données à ce mauvais gag et le montant des dégâts.

Une facture sera envoyée

Une telle intervention est exceptionnelle déclare Franz Kleiner, porte-parole de la police zougoise. «Je n’ai pas connaissance d’un cas similaire» a-t-il indiqué. Pour les pompiers également, il s’agit d’une première. «Il arrive régulièrement que quelqu’un soit enfermé quelque part, explique Remo Meyer, chef d’intervention auprès des pompiers. Mais à Zoug, il n’est encore jamais arrivé que nous devions libérer quelqu’un d’un casier.»

«Du point de vue de la police, il s’agit d’une intervention qui fait partie de notre travail quotidien» déclare le porte-parole de la police. La situation est différente en ce qui concerne les dommages matériels causés par le défoncement de la porte. «Une facture devrait encore arriver dans la boîte aux lettres des fautifs pour le casier endommagé», explique Franz Kleiner.

Ne ratez plus aucune info

Pour rester informé(e) sur vos thématiques préférées et ne rien manquer de l’actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque jour, directement dans votre boîte mail, l’essentiel des infos de la journée.

(gva/jbm)

Ton opinion