Actualisé 01.05.2019 à 11:25

Valais

Ses chiens ont tué un troupeau de chèvres

La propriétaire de deux chiens agressifs vient d'être condamnée à 500 francs d'amende et la garde de ses animaux a été confiée à son père.

de
xfz
Le malamute de l'Alaska tire son nom des Inuits Mahlemiuts. (photo prétexte)

Le malamute de l'Alaska tire son nom des Inuits Mahlemiuts. (photo prétexte)

SCMW

Un border collie et un malamute de l'Alaska se sont enfilés, en janvier dernier, dans un enclos à Ayent (VS). Le troupeau de chèvres qui s'y trouvaient a été massacré. Cinq sont mortes sur le coup, deux ont dû être euthanasiées et une dernière est décédée par la suite. Le Ministère public reproche à la propriétaire de n'avoir pas pris assez de précautions afin d'éviter que ses chiens mettent en danger des animaux, explique «Le Nouvelliste». Elle a écopé d'une amende de 500 francs.

L'enquête menée à la suite de la dénonciation du Service vétérinaire cantonal a d'ailleurs révélé que la propriétaire avait déjà reçu plusieurs avertissements pour des fugues répétées ayant provoqué de nombreux dégâts. Ses chiens avaient tué une poule et un chevreuil, ainsi qu'agressé deux moutons et plusieurs chevreuils. Les chiens, qui ont été séquestrés dans un premier temps, ont été confiés au père de la propriétaire, car elle n'a pas été en mesure de fournir des garanties permettant une détention adéquate.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!