Etats-Unis: Ses collants ne la font pas jouir, elle porte plainte

Actualisé

Etats-UnisSes collants ne la font pas jouir, elle porte plainte

Appâtée par une pub semblant vanter les vertus aphrodisiaques d'une paire de collants, une New-Yorkaise a dû déchanter. Fâchée, elle traîne la société en justice.

par
joc

La publicité qui a induit la cliente en erreur.

Une New-Yorkaise attaque la société canadienne Gildan Outerwear en justice pour publicité mensongère. Appâtée par un spot vantant les prétendus pouvoirs aphrodisiaques d'une paire de collants, Meng Wang s'est ruée dans le premier magasin venu pour se procurer les fameux «Kushyfoot».

Mais au moment de l'essayage, c'est la déception: l'Américaine ne ressent aucun orgasme. Et pourtant, la publicité montre un mannequin se promener dans la rue en gémissant et s'exclamant «Oh oui!», «Oui, c'est là!» ou encore «C'est tellement bon!». En fond sonore, une voix féminine chante «Je suis super satisfaite, super satisfaite». A la fin du spot, la jeune femme ouvre les yeux et se retrouve entourée de passantes qui rêvent de connaître le secret de son extase.

Selon le «New York Post», Meng Wang a porté plainte en début de semaine. Elle a affirmé que la publicité utilisait des termes à «haute connotation sexuelle». Selon l'avocat de la plaignante, la New-Yorkaise a cru qu'elle aurait droit à des massages à travers ses collants. A la place, elle s'est retrouvée avec «une simple paire de chaussettes», s'est lamentée la cliente. La société mise en cause n'a pas répondu aux sollicitations du quotidien new-yorkais.

Ton opinion