12.04.2017 à 11:49

Danemark«Ses dernières volontés importaient plus que tout»

Gravement malade, un patient hospitalisé à Aarhus a bénéficié du geste bienveillant du personnel médical, qui lui a offert un dernier instant de bonheur avant de s'éteindre.

von
joc
Le septuagénaire a pu profiter d'un dernier moment de plénitude avant de s'envoler.

Le septuagénaire a pu profiter d'un dernier moment de plénitude avant de s'envoler.

Facebook

Lorsque Carsten Flemming Hansen, 75 ans, est entré à l'hôpital universitaire d'Aarhus, le constat des médecins a été terrible: le Danois souffrait d'un anévrisme de l'aorte thoracique et d'une hémorragie interne. Le personnel médical a estimé que le décès du patient n'était plus qu'une question de jours ou d'heures et l'idée d'une opération a rapidement été écartée.

Devant l'inéluctable, l'hôpital a décidé d'offir à Carsten «une mort digne» en réalisant ses dernières volontés, raconte «The Guardian». Les infirmières ont donc enfreint le règlement de l'établissement, qui interdit formellement de fumer entre ses murs, et ont installé le patient devant le balcon de sa chambre. Cigarette au bec, un verre de vin blanc à la main, le septuagénaire a pu assister à un superbe coucher de soleil en compagnie de sa famille.

«L'ambiance était très cosy et détendue»

L'hôpital a expliqué sur Facebook que vu les circonstances, le personnel médical et les proches du malade ont estimé que ses dernières volontés étaient plus importantes que n'importe quel traitement ou interdiction. «L'ambiance était très cosy et détendue. Bien sûr, des parents étaient affectés par le fait qu'il allait mourir, et ils étaient tristes», raconte Rikke Kvist, infirmière.

Sur Facebook, plus de 70'000 personnes ont «liké» cette image bouleversante et félicité l'hôpital pour sa démarche humaine et bienveillante. Carsten s'est éteint vendredi dernier.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!