Genève: Seujet: l'ADN du suspect au domicile de la victime
Actualisé

GenèveSeujet: l'ADN du suspect au domicile de la victime

Les enquêteurs ont retrouvé des traces de l'homme soupçonné du meurtre d'un septuagénaire dans son logement du quai du Seujet (GE), en 2015.

par
leo
Le corps du retraité a été retrouvé plus de trois mois après sa mort dans son appartement du quai du Seujet

Le corps du retraité a été retrouvé plus de trois mois après sa mort dans son appartement du quai du Seujet

20min/dra

L'enquête sur le meurtre d'un retraité, retrouvé mort sur le balcon de son appartement du quai du Seujet (GE) en juillet 2015, est à bout touchant. Les enquêteurs ont retrouvé l'ADN du prévenu au domicile du défunt, relate jeudi la «Tribune de Genève». En outre, une carabine a été découverte chez le suspect. En détention depuis quinze mois, cet homme d'une quarantaine d'années clame son innocence. Il explique qu'il était un ami de la victime, à qui il donnait un coup de main de temps en temps. C'est pour cette raison qu'il avait les clefs de l'appartement du Seujet, que son ADN s'y trouvait et qu'il connaissait le code de la carte bancaire du défunt. Les retraits effectués après le décès survenu en mars 2015 n'ont dès lors rien d'accablants, selon lui.

Le Tribunal des mesures de contrainte a décidé de le maintenir en détention, malgré l'opposition de la défense, qui estimait qu'il n'y aucun risque de fuite puisque le prévenu a toutes ses attaches en Suisse. La procédure va se poursuivre avec les auditions d'un témoin et des experts qui ont analysé l'ADN, précise le quotidien genevois.

Le 3 juillet 2015, le corps sans vie d'un homme de 73 ans avait été retrouvé en état de décomposition, ligoté sur le balcon de son appartement du quartier du Seujet. Sa mort remontait à plus de trois mois. Le suspect avait été interpellé dix jours plus tard à Nyon (VD). Détenu à Champ-Dollon depuis, il est prévenu de plusieurs chefs d'accusation, dont meurtre et vol.

Ton opinion