Ski nordique: «Seul le temps dira si je peux sauver mon orteil»
Publié

Ski nordique«Seul le temps dira si je peux sauver mon orteil»

Un froid glacial a accompagné la Diagonela, course de ski de fond disputée samedi dernier dans les Grisons. Plusieurs coureurs risquent une amputation.

par
Sport-Center
Andreas Nygaard a été plus chanceux que Michael Eklof, dont l’orteil est complètement gelé. Le Norvégien a les doigts gelés mais ne devrait pas subir d’amputation.

Andreas Nygaard a été plus chanceux que Michael Eklof, dont l’orteil est complètement gelé. Le Norvégien a les doigts gelés mais ne devrait pas subir d’amputation.

Instagram / @nygaard90

Des coureurs ayant participé à la Diagonela, une course de ski de fond de 60 kilomètres disputée chaque année dans les Grisons, risquent une amputation des doigts ou des orteils en raison des conditions extrêmes rencontrées durant la compétition le week-end dernier.

À certains endroits, une température de -28 degrés avait été enregistrée, forçant plusieurs athlètes à abandonner avant la fin de la course, qui avait déjà été raccourcie de 5 kilomètres par les organisateurs. L’édition 2021 a été remportée par deux Suédois, Oskar Kardin chez les hommes, et Jenny Larsson chez les dames.

Après quelques jours de récupération, plusieurs participants ont partagé leurs mésaventures sur les réseaux sociaux.

Le Suédois Michael Eklof a un orteil complètement gelé et souffre de nécrose. Il pourrait prochainement se faire amputer. «Mon orteil gauche est le plus mal en point et son pronostic vital est engagé. Bien sûr, j’ai mal, mais c’est supportable. Seul le temps me dira si je vais réussir à le sauver. J’essaierai d’obtenir toute l’aide possible pour en tirer le meilleur parti», a-t-il déclaré sur le site Nordicmag.info.

Nordicmag.info

«Les coureurs n’étaient pas vraiment préparés»

L’Allemand Patrick Ottilinger risque également une amputation. «Je ne sens plus deux de mes doigts, dont un qui est devenu complètement bleu. Selon les docteurs, ma seule solution est d’attendre, d’essayer de chauffer mes doigts et espérant qu’ils vont guérir», a déploré le coureur.

Andreas Nygaard a été plus chanceux. Le Norvégien, qui a terminé au deuxième rang chez les hommes, a les doigts gelés mais ne devrait pas subir d’amputation, précisant sur Instagram que «l’opération s’est bien passée».

Instagram / @nygaard90

Malgré de nombreux abandons et les alertes des coureurs durant la course, le responsable de la Diagonela, David Nilsson, n’avait pas jugé utile d’interrompre la compétition.

«C’est triste pour tous ceux qui ont été touchés, avait-t-il déclaré après la course, cité parle site rt.com. Mais les règles sont claires et je pense qu’on a pris la bonne décision. Il est important que les skieurs adaptent aussi leurs habits et leur équipement à la météo. Il n’a pas fait aussi froid depuis longtemps, peut-être que les coureurs n’étaient pas vraiment préparés pour ces conditions.»

Ton opinion

88 commentaires