Météo: Seuls les Tessinois ont eu un avant-goût de printemps

Actualisé

MétéoSeuls les Tessinois ont eu un avant-goût de printemps

Le mois de mars passe pour être le premier du printemps. Mais seuls les Tessinois ont bénéficié cette année de températures quelque peu clémentes.

La Suisse alémanique surtout et la Suisse romande dans une moindre mesure ont sombré dans le brouillard.

En maints endroits au nord des Alpes, le soleil n'a brillé que 70 à 80 % de la moyenne, a indiqué SF Meteo mardi. Le Tessin et l'arc lémanique ont eu plus de chance: l'ensoleillement y a été supérieur de 10 à 30 heures par rapport à la moyenne.

Suisse alémanique pas gâtée

Le sud des Alpes a connu des températures grimpant jusqu'à 23 degrés, soit 2 degrés au-dessus des limites habituelles en mars. Il a aussi fait meilleur que d'habitude autour du Léman, avec un degré de plus. En Suisse alémanique, le mercure n'a pas dépassé 15 degrés.

A cela s'est ajoutée une pluie abondante outre-Sarine, 30 % de plus que la moyenne, alors qu'en Suisse romande les précipitations n'ont atteint que 80 % des quantités habituelles.

Les montagnes ont connu de la neige en mars. Actuellement, la couche est de 2 à 3 mètres à 2000 mètres d'altitude. Sur le Jura, a 1000 mètres, elle atteint tout de même encore 60 centimètres.

Malgré ces importantes quantités de neige, il ne faut pas surévaluer le danger d'inondations au printemps, écrit SF Meteo. Pour que ce soit le cas, il faudrait qu'il pleuve longtemps et que la limite du zéro degré grimpe à haute altitude. Les prévisions montrent que ce n'est pas le cas pour le moment.

(ats)

Ton opinion