Football: Séville enchaîne, frayeur pour Torres et l'Atletico
Actualisé

FootballSéville enchaîne, frayeur pour Torres et l'Atletico

Le club sévillan s'est contenté d'un but de Vicente Iborra pour battre l'Athletic Bilbao jeudi soir.

Les joueurs du FC Séville savourent leur victoire face à l'Athletic Bilbao. (Jeudi 2 mars 2017)

Les joueurs du FC Séville savourent leur victoire face à l'Athletic Bilbao. (Jeudi 2 mars 2017)

AFP

Séville a battu 1-0 l'Athletic Bilbao pour signer sa quatrième victoire d'affilée en Championnat d'Espagne jeudi lors de la 25e journée, marquée par une énorme frayeur autour de l'attaquant de l'Atletico Madrid Fernando Torres, victime d'un traumatisme crânien contre La Corogne (1-1).

A domicile, le club sévillan s'est contenté d'un but de Vicente Iborra, à l'affût pour reprendre sur un penalty de Stevan Jovetic repoussé par le gardien (14e). Et les Andalous ont ensuite tenu le score, malgré notamment une tête de Raul Garcia sur le poteau (26e).

Ce court succès permet à l'équipe de Jorge Sampaoli (3e, 55 pts) de rester dans le sillage du duo de tête composé du FC Barcelone (1er, 57 pts) et du Real Madrid (2e, 56 pts, un match en moins).

L'Atletico Madrid, de son côté, reste quatrième (46 pts) malgré un match nul aux airs de contre-performance sur la pelouse du Deportivo La Corogne, la splendide frappe égalisatrice du Français Antoine Griezmann (68e) ayant répondu à l'ouverture du score opportuniste de Florin Andone (13e).

Mais la préoccupation des "Colchoneros" était tout autre jeudi soir: tout le stade Riazor s'est glacé d'effroi lorsque l'avant-centre Fernando Torres est violemment retombé la tête la première sur la pelouse, victime d'un choc crâne contre crâne avec Alex Bergantiños.

L'Atletico rassurant pour Torres

Sous les regards alarmés de ses partenaires, Torres a été pris en charge par le personnel médical, avant d'être évacué sur civière sous les applaudissements du public galicien.

L'Atletico s'est par la suite voulu rassurant, expliquant que l'international espagnol (32 ans), transféré à l'hôpital, souffrait d'un traumatisme crânien mais qu'il était "stabilisé et conscient". "Il passera la nuit en observation et subira de nouveaux examens demain (vendredi)", a ajouté le club madrilène sur son compte Twitter.

Dans cette fin de match tronquée, plus personne n'a eu l'air d'avoir la tête au football. Et ce match nul n'arrange pas les affaires de l'Atletico (4e, 46 pts), qui reste talonné par la Real Sociedad (5e, 45 pts) pour la quatrième place, la dernière qualificative pour la Ligue des champions.

Le club basque aura d'ailleurs l'occasion de doubler provisoirement son rival madrilène vendredi soir en ouverture de la 26e journée avec un déplacement sur la pelouse du Betis Séville (19h45 GMT).

(NewsXpress)

Ton opinion