Santé: SGS renonce à la lutte contre les parasites
Actualisé

SantéSGS renonce à la lutte contre les parasites

Le recentrage du groupe genevois de certification et d'inspection se poursuit pour SGS.

Aucun montant n'a été communiqué sur cette transaction.

Aucun montant n'a été communiqué sur cette transaction.

Keystone/Photo d'archives

SGS cède ses activités de lutte contre les parasites et de fumigation (PMF) en Belgique et aux Pays-Bas à la société Anticimex. La transaction, qui s'inscrit dans le recentrage du groupe genevois de certification et d'inspection sur son coeur de métier, devrait être sous toit au début du premier semestre 2020. Aucun montant n'a transparu.

Filiale de SGS depuis 1982, PMF dispose de bureaux à Melsele, en Belgique et Beuningen, aux Pays-Bas, précise mercredi le groupe sis à Genève. En 2018, l'entreprise belgo-néerlandaise, qui employait une centaine de collaborateurs, a dégagé un chiffre d'affaires de près de 13 millions d'euros (14,06 millions de francs).

Selon SGS, «le multiple de l'opération est proportionnel aux récentes opérations de fusions et acquisitions de grandes plateformes sur le marché de la lutte antiparasitaire». (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion