Politique: Shakira fait de la critique politique en Arizona
Actualisé

PolitiqueShakira fait de la critique politique en Arizona

La chanteuse colombienne Shakira devait se rendre jeudi à Phoenix, dans l'Etat américain de l'Arizona, pour exprimer son inquiétude que la nouvelle loi, qui permet de réprimer plus sévèrement l'immigration illégale, n'aboutisse au profilage racial.

La chanteuse souhaite rencontrer des familles hispaniques de Phoenix pour voir comment elles pourraient être affectées par la loi.

La chanteuse souhaite rencontrer des familles hispaniques de Phoenix pour voir comment elles pourraient être affectées par la loi.

La chanteuse récompensée aux Grammy Awards a prévu de rencontrer le chef de la police locale et le maire afin d'en apprendre davantage sur les modalités d'application de la loi, lors de son entrée en effet cet été, a déclaré Trevor Nielson, son conseiller politique et philanthropique.

Le texte de loi adopté mercredi au Congrès local, contrôlé par les républicains, permettra d'interroger et d'arrêter quiconque suspecté de résider illégalement dans l'Etat. En outre, les journaliers en situation irrégulière pourront être arrêtés pour avoir sollicité du travail, et les forces de l'ordre faire l'objet de poursuites si elles n'appliquent pas la loi.

«Shakira est s'inquiète profondément de l'impact de cette loi sur les familles hispaniques âpres au travail», a commenté M. Nielson. «Elle se rend en Arizona afin d'en apprendre davantage sur les modalités d'application de la loi dans le cadre de cette nouvelle loi et sur comment être sûrs que les personnes vivant dans l'Etat de l'Arizona ne seront pas ciblées du fait de leur couleur de peau».

M. Nielson a ajouté que la chanteuse souhaitait rencontrer des familles hispaniques de Phoenix pour voir comment elles pourraient être affectées par la loi. Le gouverneur républicain de l'Arizona ne sera, en revanche, pas en mesure de la rencontrer, du fait d'un emploi du temps chargé, a déclaré son directeur de programmation. (ap)

Ton opinion