Euro M21: Shaqiri: né pour jouer au foot

Actualisé

Euro M21Shaqiri: né pour jouer au foot

Leader d'une équipe de Suisse qui a le vent en poupe, le Bâlois est avant tout un passionné de ballon pour qui la prise de tête est formellement interdite.

par
Marc Fragnière/Hobro

Popeye junior est au Danemark avec un but précis: décrocher la timbale de l'Euro M21 avec ses potes de l'équipe nationale.­ Malgré les réticences des dirigeants rhénans, Shaqiri a tenu contre vents et marées à participer à l'aventure. «Pour moi, ça a toujours été clair que je participerais à ce tournoi. Pas seulement pour la fantastique ambiance qui règne au sein du groupe, mais aussi parce que j'aime tout simplement jouer au foot... Et j'en ai besoin! Je crois que je suis né pour cela, d'ailleurs, s'emballe-t-il. J'ai ça dans le sang.» Difficile de ne pas partager son enthousiasme.

Le talentueux lutin du FC Bâle chérit par-dessus tout le contact avec la balle. «J'ai besoin de la sentir, d'avoir un contact permanent avec elle.» Surdoué, mais aussi appliqué et au bénéfice d'une extraordinaire vision du jeu, le jeune homme de 19 ans est capable de tenir tous les postes. En club, son entraîneur Thorsten Fink ne s'est d'ailleurs jamais privé de jouir du potentiel insondable de son Musclor de poche. «Oui, j'ai déjà évolué à toutes les positions! Je devrais peut-être demander au coach si une fois je pourrais commencer le match au but», s'esclaffe le No 10 suisse.

Volontiers plaisantin, celui qui fait figure de principal artisan de l'excellent début de tournoi helvétique refuse l'étiquette de star: «En tout cas pas! La star, c'est l'équipe, si elle joue bien, moi aussi, si elle a de la peine, c'est aussi mon cas!» arrête-t-il catégoriquement. «Mais je suis un leader et, à l'instar d'autres joueurs, je dois apporter un petit plus sur le plan personnel. J'ai besoin de créer, je vis de créativité», rappelle-t-il pour définir son rôle.

Ce que les suiveurs pensent de Xherdan Shaqiri

«Il est capable d’inventer des actions incroyables. C’est un immense talent, mais c’est aussi un joueur agréable qui s’intègre facilement dans un ensemble», Pierluigi Tami, sélectionneur de l'équipe nationale M21.

«Il vit pour s’éclater sur la pelouse. Dès que l’on empêche sa créativité de s’exprimer, il s’amuse beaucoup moins. C’est un vrai joueur de streetfootball», Thorsten Fink, coach du FC Bâle.

«Je le connais depuis de nombreuses années, on s’est toujours côtoyés en juniors. Xherdan est un exemple pour moi et pour tous les autres jeunes», Granit Xhaka, joueur du FC Bâle et international M21.

Ce que Xherdan Shaqiri pense de:

L'équipe A et les M21: Il n’y a pas de grosse différence de niveau. Tous les joueurs qui sont au Danemark pourraient jouer avec la A. Mais c’est plus facile d’évoluer contre l’Islande M21 que contre l’Angleterre A.

Les rumeurs sur son avenir: Cela ne me touche pas. Je reste concentré sur la compétition. Les clubs qui s’intéressent à moi n’ont qu’à s’adresser à mon employeur. Je suis lié au FC Bâle jusqu’en juin 2014.

Le bon moment pour partir à l'étranger: Les exemples de jeunes qui ont quitté la Suisse trop tôt sont nombreux. Toutefois, j’ai gagné deux titres et une coupe et je possède déjà une grande expérience internationale.

Ton opinion