Actualisé 12.10.2016 à 05:15

Tennis

Sharapova a fait son retour pour une exhibition

La Russe, toujours suspendue pour dopage, a joué en double à Las Vegas.

1 / 10
Maria Sharapova juste avant sa suspension, lors de l'Open d'Australie à Melbourne en janvier 2016. Le 10 octobre 2016, la Russe a fait son retour sur les courts malgré sa suspension, pour une exhibition à Las Vegas (Etats-Unis) en double mixte avec John McEnroe. (Mardi 11 octobre 2016).

Maria Sharapova juste avant sa suspension, lors de l'Open d'Australie à Melbourne en janvier 2016. Le 10 octobre 2016, la Russe a fait son retour sur les courts malgré sa suspension, pour une exhibition à Las Vegas (Etats-Unis) en double mixte avec John McEnroe. (Mardi 11 octobre 2016).

kein Anbieter
Lundi, lors d'une conférence de presse à Los Angeles, Maria Sharapova a révélé que la Fédération internationale de tennis (ITF) lui avait notifié le 2 mars un contrôle positif au meldonium effectué le 26 janvier à Melbourne, pendant l'Open d'Australie. Elle a été suspendue provisoirement.

Lundi, lors d'une conférence de presse à Los Angeles, Maria Sharapova a révélé que la Fédération internationale de tennis (ITF) lui avait notifié le 2 mars un contrôle positif au meldonium effectué le 26 janvier à Melbourne, pendant l'Open d'Australie. Elle a été suspendue provisoirement.

Keystone
Finaliste surprise de Roland-Garros en 2005, l'Argentin Mariano Puerta avait été contrôlé positif à un anabolisant après son match perdu contre Rafael Nadal. Comme il en était à sa deuxième infraction, la sanction avait été particulièrement lourde: huit ans de suspension (ramenée plus tard à deux ans, ses fautes étant mises sur le compte de la négligence).

Finaliste surprise de Roland-Garros en 2005, l'Argentin Mariano Puerta avait été contrôlé positif à un anabolisant après son match perdu contre Rafael Nadal. Comme il en était à sa deuxième infraction, la sanction avait été particulièrement lourde: huit ans de suspension (ramenée plus tard à deux ans, ses fautes étant mises sur le compte de la négligence).

Keystone

La Russe Maria Sharapova, dont la suspension pour dopage au meldonium a été réduite la semaine dernière de deux ans à quinze mois, a fait son retour sur les courts lundi lors d'une exhibition à Las Vegas (Nevada).

Sharapova était l'une des têtes d'affiche des World Team Tennis Smash Hits, exhibition organisée en plein-air devant l'un des célèbres hôtel-casinos de Las Vegas et destinée à recueillir des fonds pour la Fondation Elton John pour la lutte contre le sida.

L'ancienne N.1 mondiale a disputé un double dames avec la jeune Américaine Taylor Johnson et elles se sont inclinées face à la paire Martina Navratilova/Liezel Huber 5 à 2.

«C'était un grand moment pour Taylor, mais pour moi aussi, car je ne m'étais plus retrouvée sur un court depuis longtemps. On s'est surtout bien amusé», a-t-elle expliqué.

Associée à McEnroe

Elle était ensuite associée en double mixte à la légende américaine John McEnroe face à Navratilova et Andy Roddick: ils se sont imposés 5 à 3, mais vu le format et l'ambiance très décontractée de l'exhibition, difficile de se faire une idée du réel niveau de Sharapova, lauréate dans sa carrière de 35 titres, dont cinq en Grand Chelem.

La Russe n'était plus apparue sur un court de tennis depuis l'Open d'Australie 2016, où elle avait été éliminée en quarts de finale par sa grande rivale Serena Williams.

Durant ce tournoi, elle avait fait l'objet d'un contrôle antidopage positif au meldonium, médicament placé le 1er janvier sur la liste des produits prohibés par l'Agence mondiale antidopage (AMA).

Elle avait initialement écopé d'une suspension de deux ans par la Fédération internationale de tennis (ITF), mais le Tribunal arbitral du sport (TAS), l'instance suprême de la justice sportive, l'a ramenée la semaine dernière à quinze mois.

Pour son vrai retour en compétition, sur le circuit féminin, il lui faudra patienter jusqu'au 26 avril 2017. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!