Wimbledon: Sharapova prête à vibrer
Actualisé

WimbledonSharapova prête à vibrer

Battante. La Russe a déjà passé dix ans sur le circuit professionnel. Mais depuis 2008, le chemin a cessé de ressembler à un conte de fées.

par
Jean-Philippe Pressl-Wenger
Londres
Maria Sharapova est désormais la favorite du tournoi.

Maria Sharapova est désormais la favorite du tournoi.

C'est souvent lorsqu'on s'y attend le moins que le destin frappe à notre porte. Encore auréolée de son troisième titre en Grand Chelem décroché en Australie en 2008, Maria Sharapova s'était alors gravement blessée à une épaule.

Championne à Wimbledon à 17 ans déjà (2004), «Masha» s'était retrouvée quatre ans plus tard à combattre des douleurs chroniques, perdant la maîtrise d'une carrière annoncée comme stratosphérique.

Un succès lourd de sens

Aujourd'hui, à 24 ans, celle qui partage la vie du basketteur professionnel slovène Sasha Vujacic (New Jersey Nets/NBA) est en passe de conquérir le titre à Wimbledon. Sur l'herbe du sud-ouest de Londres, elle fait figure de favorite dans le dernier carré. La native de Nyagan (Sibérie) sait exactement ce qu'une victoire finale à Londres représenterait.

«Je suis très patiente et très têtue, a prévenu la longiligne Russe (1 m 88 pour 59 kg). Si je pouvais soulever le trophée samedi, cela deviendrait sans aucun doute la ligne de mon palmarès avec la plus grande signification pour moi. Quand on vous met dans la situation où vous ne savez pas si vous allez pouvoir rejouer au tennis, le fait de revenir sur le circuit pro et de gagner serait exceptionnel.»

Maria Sharapova aura face à elle une autre revenante, l'Allemande Sabine Lisicki.

McEnroe toujours aussi drôle. La question fait trembler les détenteurs de billets pour la finale. Dans l’autre demi-finale, Viktoria Azarenka est favorite face à Petra Kvitova. Si elle se qualifiait, elle pourrait rencontrer Sharapova en finale. Comme les deux joueuses hurlent à chaque coup de raquette, le consultant de la BBC, John McEnroe, a proposé d’inventer un toit antibruit pour le Central.

Ton opinion