Actualisé

EconomieSharp continue de perdre de l'argent après neuf mois

Le fabricant japonais d'électroniques a fait état vendredi d'une perte nette de 4,2 milliards de francs au terme des neuf premiers mois de l'exercice en cours.

Le troisième trimestre (octobre à décembre 2012) a cependant été meilleur que les deux précédents, grâce notamment au marché des smartphones, ce qui a permis au groupe de dégager un très léger bénéfice d'exploitation pour ces trois derniers mois de la période considérée.

Il a cependant maintenu ses estimations de perte annuelle nette à 450 milliards de yens et de déficit opérationnel à 155 milliards.

Entre avril et décembre 2012, Sharp a enduré une chute de 6,4% de son chiffre d'affaires (après un recul de 18,3% un an plus tôt) à 1782,5 milliards de yens (17,8 milliards de francs). Le groupe centenaire a déploré une perte d'exploitation de 166,23 milliards de yens (1,7 milliard de francs).

Mauvais premier semestre

Ce déficit est entièrement imputable aux mauvaises performances du premier semestre, qu'est loin d'avoir rattrapées le petit gain d'exploitation de 2,6 milliards de yens constaté au troisième trimestre grâce à un rebond de 5,1% des recettes.

Plusieurs activités sont redevenues légèrement rentables entre octobre et décembre, à la suite de diverses mesures de réduction de coûts et de réorganisation interne toujours en cours. «C'est le premier trimestre de profits sur les cinq derniers», a souligné l'entreprise, mise à mal par une conjoncture morose et par une forte baisse de la demande de TV, un de ses piliers.

Sharp a fait état de meilleures ventes trimestrielles de smartphones, appareils d'hygiène et santé (purificateurs d'air notamment), dalles d'écrans à cristaux liquides (LCD) ou encore aux composants électroniques. Un gain d'exploitation est également espéré au 4e trimestre, élément important pour convaincre les banques de continuer à lui prêter. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!