Actualisé 18.12.2013 à 19:58

Hockey - LNA

Sheehan se sent bien dans la peau de l'assistant

Engagé comme bras droit à Berne, l'ancien coach de La Chaux-de-Fonds revient sur ses premiers pas dans son nouveau costume.

de
Aexandre Urfer, Berne
Sheehan avait déjà entraîné le LHC lors de la saison de sa relégation en LNB en 2005.

Sheehan avait déjà entraîné le LHC lors de la saison de sa relégation en LNB en 2005.

Le Québécois retrouve la LNA après huit ans passées en 2e division. Il endosse, le rôle de coordinateur défensif chez le champion en titre. Un nouveau rôle et, évidemment, de nouvelles ambitions.

– Gary Sheehan, comment en êtes-vous arrivé là?

– J'ai postulé pour la place d'entraîneur en chef. Le club m'a répondu qu'il était intéressés par ma candidature. J'ai rencontré les dirigeants, nous avons discuté de ma philosophie et de mes attentes sportives. Cela leur a plu.

– Pourquoi n'êtes-vous pas l'entraîneur principal?

– Le directoire m'a averti qu'il n'était pas pressé de prendre une décision parce que ­l'équipe s'était remise à gagner entre-temps. Après quelques jours, ils m'ont rappelé et m'ont proposé le poste d'assistant. Je l'ai accepté.

– Après avoir été longtemps entraîneur principal à La Chaux-de-Fonds, ne vivez-vous pas cela comme une régression?

– Non. Je suis très content. C'est une nouvelle expérience pour moi et le fait de travailler dans un des plus grands clubs d'Europe est excitant. La possibilité d'évoluer dans une organisation hyperprofessionnelle comme celle de Berne a pris le dessus sur mon ego. De plus, ma nouvelle position me permet de prendre plus de recul et m'offre un point de vue différent, tout en ayant moins de pression que le coach.

– Vous vous occupez des défenseurs. Voit-on déjà les fruits de votre travail?

– Non, il est trop tôt pour voir ma marque. Pour le moment, j'apprends à connaître les joueurs. Je prends des notes et j'étudie les forces et les faiblesses de chacun. L'amélioration évidente de notre jeu défensif est surtout à mettre au crédit de notre Canadien Travis Roche, dont le retour à la compétition, après sa blessure, nous fait le plus grand bien.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!