Shell licencie, un syndicat proteste
Actualisé

Shell licencie, un syndicat proteste

Comme nous l'annoncions en mars dernier, le groupe Shell restructure son réseau en Suisse.

Dorénavant, un gérant aura la charge de trois ou quatre stations-service. A Genève, trois d'entre elles ont licencié tous leurs employés. Le syndicat SIT accuse Shell de licenciement illégal, car il ne s'agit pas d'une cessation mais d'un transfert d'activités, selon l'article 33 du Code des obligations. Shell Suisse conteste l'interprétation syndicale et affirme avoir créé près de 80 emplois de pompistes en Suisse ces derniers mois.

Ton opinion