Actualisé 18.12.2013 à 20:30

Los Angeles

Shia LaBeouf accusé de plagiat

L'acteur est embourbé dans une sale affaire qui pourrait bien le conduire devant les tribunaux.

de
Amèle Debey

Révélé au grand public grâce au rôle phare de la saga «Transformers», Shia LaBeouf connaît désormais quelques ratés. Ravi de l'accueil réservé à son court métrage, «Howard Cantour.com», au dernier Festival de Cannes, l'acteur et réalisateur a déchanté lorsque des accusations de plagiat sont tombées.

Selon l'écrivain Daniel Clowes, le film serait une grossière copie de sa bande dessinée, «Justin M. Damiano», parue en 2007. «Des personnages jusqu'aux dialogues, tout a été pompé sur l'œuvre de l'auteur», a déclaré son éditeur au «Hollywood Reporter». Au passage, il a qualifié le travail de Shia LaBeouf de «parfaite arnaque».

Alerté par ces attaques, l'Américain de 27 ans a formulé ses plus plates excuses via Twitter. Seulement voilà, il a commencé son mea culpa avec un texte piqué à une certaine Lili sur un forum de Yahoo, ce qui a amoindri la portée de son geste. «Etre inspiré par l'idée d'un autre pour produire quelque chose de nouveau est un acte créatif», s'est défendu la star, reconnaissant tout de même «avoir merdé».

De son côté, l'éditeur ne décolère pas. «Ses excuses n'ont aucune valeur (…) Il revendique la paternité du film dans les crédits et va plus loin dans les interviews», déclare-t-il à «BuzzFeed». Outré de la réaction de l'acteur, qu'il juge «inquiétante», il ajoute: «Je ne sais pas ce qui me dérange le plus entre le plagiat et la manière dont il le rationalise, comme si c'était normal. La célébrité apporte un sentiment insidieux de sécurité.» Daniel Clowes et son équipe réfléchissent aux suites judiciaires à donner à l'affaire.

Suivez toute l'actualité des stars sur les réseaux sociaux avec «20 minutes»:

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!