Ski alpin: Shiffrin de retour à la compétition
Actualisé

Ski alpinShiffrin de retour à la compétition

L'Américaine, après avoir fait le deuil de son père décédé brutalement début février, va rechausser ses spatules à Åre le week-end prochain.

par
Sport-Center
Mikaela Shiffrin va-t-elle pouvoir reconquérir le grand globe de cristal suite à sa longue absence?

Mikaela Shiffrin va-t-elle pouvoir reconquérir le grand globe de cristal suite à sa longue absence?

Keystone

Jeudi, Mikaela Shiffrin a pris l'avion pour la Suède, où la Coupe du monde de ski alpin fera escale le week-end prochain pour un slalom parallèle, un slalom et un slalom géant.

La skieuse américaine prévoit donc de faire son retour à la compétition à Åre la semaine prochaine, six semaines après le décès de son père, selon une information du New York Times puis relayée par elle-même sur les réseaux sociaux dans une longue vidéo.

Shiffrin, actuellement deuxième du classement général de la Coupe du monde derrière l'Italienne Federica Brignone, explique dans le quotidien new yorkais qu'elle a longtemps songé à ne pas se représenter dans un portillon de départ cette saison. Et puis la neige a commencé à tomber en masse du côté de Vail dans le Colorado, où sa famille est établie.

«Les flocons continuaient de s'accumuler et je me suis demandé si ce n'était pas mon père, qui adorait skier juste après une tempête, qui nous envoyait un message, explique-t-elle. C'est comme s'il me disait «pourquoi tu passes ton temps à penser à moi? Va dehors et skie!»

Le jour suivant, en famille, Shiffrin a pris la direction des pistes, là où son père lui avait appris à skier. «On l'a fait pour papa. Ça a fait remonter des choses. On en avait besoin.» C'est à ce moment-là qu'elle a décidé de recommencer à s'entraîner sérieusement.

Jeff Shiffrin est décédé le 3 février à l'âge de 65 ans dans un accident domestique. «Peut-être que le fait de skier à nouveau va me faire sentir plus proche de lui, confie-t-elle encore. Peut-être que ça va aider ma mère à être plus proche de lui. Si ce n'est pas le cas, nous rentrerons à la maison.»

Ton opinion