Actualisé

Shirley et Dino, du music-hall au cinéma

Corinne et Gilles Benizio, alias Shirley et Dino, ont présenté hier leur film «Cabaret paradis».

Ce couple est à la ville comme à l'écran: sincère et passionné. Rencontre avec deux artistes qui aiment plus que tout le contact avec leur public.

– Votre film traite du pur cabaret. La réalisation a-t-elle été difficile?

– C'est une nouvelle aventure. Le film est truffé de nos expériences, de nos histoires vraies... Nous vivons notre passion: toucher les gens, être proche d'eux, partir à leur rencontre...

– Comment sont nés Shirley et Dino?

– C'est notre travail de comédien, et nos inspirations qui nous ont conduits vers eux. Au début, Dino était très crooner, avec les clins d'oil et la tchatche. Mais il est beaucoup plus fort que moi pour faire rire les gens! Ils se sont peu à peu imposés à nous.

– Quelles sont vos sources d'inspiration?

– Charlie Chaplin, Buster Keaton, Jacques Tati! Tous les vrais comédiens au jeu incroyable. Gabin, Ventura... et Bourvil!

– Vos projets en Suisse?

– Dès qu'on aura trouvé une salle chaleureuse, à l'ambiance cabaret, nous viendrons tout de suite !

Propos recueillis par Elsa Duperray

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!