Cyclisme: «Si je suis suspendu, je reviendrai pour gagner»
Actualisé

Cyclisme«Si je suis suspendu, je reviendrai pour gagner»

L'Espagnol Alejandro Valverde reviendra au cyclisme pour continuer de gagner si jamais le Tribunal arbitral du sport (TAS) le sanctionne pour dopage.

Valverde a toujours soif de succès.

Valverde a toujours soif de succès.

Si le jugement du TAS n'est pas favorable, «je reviendrai au cyclisme et je continuerai de gagner. Sans états d'âme. Seulement en pensant à gagner», a déclaré au journal «El Pais» de lundi. Il a précisé qu'il était quand même «très en colère» au sujet de sa situation.

Le coureur de 30 ans a été accusé de dopage par les autorités sportives italiennes, et le Comité olympique national italien (Coni) l'a suspendu pour deux ans en Italie.

En mars, le TAS devrait se prononcer sur la validité de la décision du Coni. S'il approuve le Coni, la sanction ne s'appliquerait pas seulement à l'Italie, et l'empêcherait de courir partout.

Valverde a été éclaboussé par l'affaire Puerto, un vaste dossier de dopage mis à jour en 2006, et classé deux fois par la justice espagnole. Plusieurs grands noms ont été cités dans ce dossier, tels que celui de l'Allemand Jan Ullrich ou de l'Italien Ivan Basso.

«Je ne cours pas chaque course comme si c'était la dernière, loin s'en faut. La situation était la même en 2009 (...) Je ne pense pas à cela», a déclaré le cycliste, vainqueur de la Vuelta en 2009 et deuxième de Paris-Nice dimanche.

(ats)

Ton opinion