Actualisé 09.05.2007 à 19:02

«Si tu vas chercher Jospin, tu ne reverras jamais tes enfants!»

PARIS - Ségolène Royal et François Hollande portent plainte pour atteinte à la vie privée. Leur intimité vient d'être passée au crible par deux journalistes.

C'est un livre à paraître qui a déclenché leur colère. Il relate notamment le contenu supposé de leurs disputes, puisque le couple se serait déchiré pour l'accession au pouvoir.

Joint par l'Associated Press, Me Mignard a précisé que la plainte était «en cours». «Pour l'instant nous n'avons que les extraits du 'Nouvel Observateur', mais cela suffit», a-t-il dit. «Tenu par le secret professionnel», l'avocat n'a pas souhaité commenter plus avant l'ouvrage des deux journalistes. «J'ai un mandat strict de n'en dire pas plus», a-t-il expliqué.

Signé de deux journalistes du «Monde», Raphaëlle Bacqué et Ariane Chemin, l'ouvrage, qui doit paraître vendredi, revient sur les relations entre la candidate socialiste à l'Elysée et son compagnon, le Premier secrétaire du Parti socialiste.

Dans son édition de jeudi, «Le Nouvel Observateur» publie des extraits du livre des deux journalistes, qui évoquent notamment un «conflit conjugal», une «tempête qui secoue le couple» ou encore une «crise conjugale (qui) prend un tour politique».

Dans un livre publié fin mars, «Maintenant» (éd. Hachette Littératures-Flammarion), Ségolène Royal avait balayé les rumeurs sur son couple, affirmant qu'ils vivaient «toujours ensemble». De son côté, le patron du PS avait fait savoir qu'il ne vivrait pas à l'Elysée si sa compagne était élue. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!