Hockey sur glace: Sierre paie au prix fort la moindre imperfection
Publié

Hockey sur glaceSierre paie au prix fort la moindre imperfection

Battu 3-2 à Olten au terme d’un match indécis, qui l’a vu effacer par deux fois un retard d’un but, le HC Sierre se retrouve désormais mené 2-0 dans ce quart de finale de play-off.

par
Julien Boegli
(Olten)
La joie de Chiriaev après le 2-1 soleurois.

La joie de Chiriaev après le 2-1 soleurois.

Freshfocus

Passé le cap de la rencontre inaugurale (défaite 4-0), le HC Sierre arriverait-il désormais à hausser le ton et prendre une envergure supplémentaire, malgré la relative inexpérience des séries finales qui se dégage de son vestiaire? Le vouloir est une chose, le pouvoir en est une autre. La volonté de prendre les commandes des opérations était en tout cas bien présente dans les rangs anniviards et ce, dès le premier lancer de puck.

Problème: Olten a suffisamment de pratique dans son hockey pour ne pas se laisser berner par la poussée initiale des visiteurs. D’où ce constat: entre deux formations décidées, l’une à marquer son territoire et l’autre à récupérer son retard concédé deux jours plus tôt, l’entame de ce deuxième opus a été agitée et présageait d’une soirée décoiffante, jusqu’à ce que les acteurs, sans doute emportés dans leur élan offensif, ne concèdent de multiples hors-jeu à partir du quart d’heure. De quoi quelque peu calmer les ardeurs.

Il a fallu attendre le retour de la première pause pour que l’enthousiasme visiteur s’en trouve carrément refroidi. Une rupture à trois hommes offerte sur un plateau - le top scorer Garry Nunn s’est cassé les dents sur Remo Giovannini – a fait office de sérieux avertissement. Mais deux punitions infligées presque coup sur coup à Rémy Rimann et Nicolas Dozin ont placé Sierre dans une situation inconfortable juste après. La sanction ne s’est pas fait attendre. Sur un mouvement en trois temps initié par McTavish et relayé par Nunn, Dion Knelsen trompait le portier adverse d’une reprise au second poteau.

Entrée en matière manquée

23 minutes avaient alors été jouées dans ce match, 83 dans cette série, et le HC Sierre n’avait toujours pas fait trembler les filets. Ce qu’il parviendra finalement à faire, à la demi-heure, suite à une légère déviation de la canne d’Elliot Bernazzi sur un envoi longue distance du défenseur Maxime Montandon. C’est certainement là que le «pouvoir» de la question de départ entre en considération. Face à des Soleurois conscients de la nécessité d’élever leur niveau de jeu et de vigilance à ce moment crucial de la saison, le moindre relâchement peut conduire à une rapide désillusion pour les Sierrois.

Comme lors de chaque début de période vendredi soir, où ils sont apparus empruntés avant de parvenir ensuite à faire jeu égal avec leur adversaire. Reste qu’ils ont payé un lourd tribut à ces entrées en matière manquées. Dans l’ultime tiers, il n’a fallu que 73 secondes à Stanislav Horansky pour tromper, à distance, un Giovannini qui n’a rien vu venir, masqué par quatre joueurs.

Au moment où l’on se disait que ce petit supplément de conviction manquant allait fatalement conduire les Valaisans à un deuxième échec, une frappe terrible de Thibaut Monnet prise depuis la gauche est venue secouer la lucarne du but soleurois (51e). Il aurait alors fallu que cette réussite serve de déclic et débouche sur une envolée finale. Il n’en a rien été. À trois minutes d’une prolongation qui paraissait de plus en plus inévitable, Nunn a réussi à glisser la rondelle sous le bras, peu sûr pour le coup, de Reto Giovannini.

Voilà le HC Sierre mené désormais 2-0 dans cette série. Dimanche, sur sa glace, il se devra de l’emporter, sous peine de se retrouver déjà dos au mur.

Olten – Sierre 3-2 (0-0 1-1 2-1)

Kleinholz, 0 spectateur (huis clos).

Arbitres: MM. Eichmann, Borga, Huguet et Wermeille.

Buts: 24e Knelsen (Nunn, McTavish/ 5 c 3) 1-0, 31e Bernazzi (M. Montandon, Castonguay) 1-1, 42e Horansky 2-1, 51e Monnet (Castonguay) 2-2, 57e Nunn (Knelsen) 3-2.

Olten: Mattys; Lüthi, Stämpfli; Elsener, Ph. Rytz; Maurer, Weisskopf; Gurtner; McTavish, Knelsen, Nunn; Wyss, Chiriaev, Horansky; Fogstad Vold, Fuhrer, Othmann; Oehen, Schwab, Weder; Schwarzenbach. Entraîneur: Söderström.

Sierre: Giovannini; M. Montandon, Meyrat; Dozin, Brantschen; Wyniger, Bezina; Berthoud; Asselin, A. Montandon, Rimann; Bernazzi, Castonguay, Dolana; Heinimann, Bonvin, Monnet; Kyparissis, Jolliet, Surdez; Dayer. Entraîneur: Gelinas.

Notes: Sierre sans Fellay (blessé), Molinari, Privet ni Vouardoux (surnuméraires). Sierre évolue sans gardien (58’52 à 60’00).

Pénalités: 3 x 2’ contre Olten, 5 x 2’ + pénalité de match (A. Montandon) contre Sierre.

Les résultats

Quarts de finale (au meilleur des sept matches)

Acte II. Vendredi

La Chaux-de-Fonds (8) - Kloten (1) 0-4 (0-0 0-1 0-3)

Situation dans la série: 0-2

Viège (7) - Ajoie (2) 2-5 (0-1 2-0 0-4)

Situation dans la série: 0-2

Thurgovie (6) - Langenthal (3) 3-5 (1-1 2-3 0-1)

Situation dans la série: 0-2

Olten (5) - Sierre (4) 3-2 (0-0 1-1 2-1)

Situation dans la série: 2-0

Les autres dates: 21 mars, 23 mars, 25 mars (éventuel), 28 mars (éventuel) et 31 mars (éventuel).

Ton opinion