Football: Sifflé par son public, le Bayern finit par réagir

Actualisé

FootballSifflé par son public, le Bayern finit par réagir

Les Bavarois sont revenus à six points de Dortmund. Mais ils ont joué à se faire peur contre Stuttgart.

Lewandowski et Hummels avaient des ressources mentales

Lewandowski et Hummels avaient des ressources mentales

Keystone

Munich a fait respecter la logique. En battant Stuttgart 4-1 dimanche, le Bayern reste à 6 points du leader Dortmund après 19 journées, mais le score cache certaines faiblesses inquiétantes montrées par moment par les champions en titre.

Au classement, rien n'a changé pour le trio de tête: le Borussia (48 pts) de Lucien Favre conserve l'avantage qu'il avait à la fin des matches aller, grâce à sa démonstration samedi à domicile contre Hanovre, balayé 5-1. Avec 42 pts, le Bayern est seul deuxième, et Mönchengladbach, vainqueur 2-0 de Augsbourg, suit avec 39 pts.

Réaction tardive

Thiago (5e), Christian Gentner contre son camp (55e), Leon Goretzka (71e) et Robert Lewandowski (85e) ont marqué pour les Bavarois. Anastasios Donis a inscrit le but de Stuttgart (26e).

Pour ce match à domicile contre une équipe de Stuttgart à la dérive, 16e et relégable, et qui restait sur trois défaites consécutives, Niko Kovac n'avait pourtant pris aucun risque. L'équipe type du moment était sur le terrain.

Les sifflets du public

Kovac a dû croire qu'il revivait le cauchemar des matches aller lorsque Anastasio Donis a égalisé pour le VfB à la 33e minute: après avoir gagné son duel contre Thiago, et pas vraiment pressé par Süle, il a placé un magistral tir enveloppé du droit, qui est allé ricocher à l'intérieur du poteau de Neuer.

Les stars du Bayern ont regagné les vestiaires sous les sifflets de leur public, avant de sonner la révolte dans les vingt dernières minutes.

(nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion