Vie privée - Signal joue au plus malin avec Facebook
Publié

Vie privéeSignal joue au plus malin avec Facebook

L’éditeur de l’app de messagerie s’est payé une campagne de pub astucieuse sur Instagram, mais le géant américain veillait au grain.

La campagne publicitaire avait été placée début mars par des responsables de Signal.

La campagne publicitaire avait été placée début mars par des responsables de Signal.

signal

«Les pubs Instagram que Facebook ne vous montrera jamais»: tel est le titre d’une publication sur le blog de Signal. L’éditeur de l’application de messagerie sécurisée y relate sa mésaventure après avoir tenté de déployer une campagne de publicité audacieuse sur Instagram, filiale du groupe Facebook, faut-il le rappeler.

Les publicités enregistrées étaient destinées à montrer aux utilisateurs la multitude de données qu’Instagram et sa société mère collectent sur les utilisateurs, en ciblant ces utilisateurs à l’aide des options mises à disposition par le géant américain.

La publicité affichait simplement une partie des informations collectées sur l’internaute et utilisées par la plateforme publicitaire. Facebook n’a pas été en faveur de cette idée.

Signal, blog officiel

Sur la base de ce type de données, Signal a créé des publicités très ciblées. Et l’éditeur de l’app de messagerie s’est surtout appliqué à renvoyer aux utilisateurs des messages très ciblés constitués justement de données collectées à leur sujet. Par exemple, si une publicité ciblait les fans de K-pop, elle le disait. Si l’annonce était ciblée sur une seule personne, l’annonce le disait. Et si l’annonce ciblait les divorcés basés à Londres et titulaires d’un diplôme en histoire de l’art, l’annonce le disait également.

Mais Facebook ne s’est pas laissé «piéger» longtemps par le stratagème. Le compte utilisé pour diffuser cette campagne planifiée début mars pour quelques jours a été fermé avant que bon nombre de ces annonces puissent atteindre leur public cible.

Ton opinion

10 commentaires