27.06.2020 à 07:09

GenèveSignalisation au sol des zones 20 km/h: Il faut tout effacer

Les marques roses et les traces de pied peintes sur la route, dans les zones de rencontre, ne sont pas conformes. Le Canton somme la Ville de les retirer.

de
David Ramseyer
La couleur des signalisations et les empreintes sur le bitume ne sont pas réglementaires.

La couleur des signalisations et les empreintes sur le bitume ne sont pas réglementaires.

dra

Le bitume gris est devenu récemment bariolé dans les zones de rencontre au centre-ville. Carrés roses bonbon, signalisations idem, traces de pied et d’animaux jaunes vifs: un choix coloré «pour que les usagers prennent conscience des nouveaux aménagements de mobilité douce», selon la Municipalité. Ce n’est cependant pas du goût du Canton. «L’idée est sympathique mais pas forcement pertinente; et surtout, ces marquages ne sont pas réglementaires», relève Roland Godel, porte-parole du Département des infrastructures (DI). Les empreintes, et la couleur rose de la signalétique, sont dans le collimateur du conseiller d’Etat Serge Dal Busco (ndlr: excepté pour les places de parc, seuls le blanc et le jaune sont autorisés sur la chaussée, stipule l’article 72 de l’ordonnance fédérale sur la signalisation routière). Le magistrat PDC a demandé il y a quelques jours à la Ville de les effacer «rapidement».

Comment la Municipalité explique-t-elle son erreur, quand sera-t-elle corrigée, et à quel coût? Sollicité, le Département de l’aménagement, des constructions et de la mobilité ne nous a pas répondu.

Son action fait en tous cas exploser de colère le conseiller municipal Daniel Sormanni, chef du groupe MCG. «On est très remonté! Ces bariolages fantaisistes sont difficiles à comprendre, voir même accidentogènes, car on ne sait plus où regarder. Nous voulons savoir combien leur effacement et leur remplacement vont coûter!» Le parti a par ailleurs écrit à l’Office fédéral des routes pour dénoncer le cas. A la tête du groupe socialiste, Olivier Gurtner remarque pour sa part que «le principe d’une signalétique, c’est sa clarté. Trop de fantaisie est donc contre-productif».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
337 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Karl

28.06.2020 à 19:48

Les gauchos adorent dilapider l’argent des autres

John

28.06.2020 à 11:12

Vous avez voulu voter rose vert...ba voilà le résultat les moutons...Genève va devenir comme Lausanne, en pire. Bravo!

Legros

28.06.2020 à 10:17

Quand je pense à tous les gens qui doivent se démener pour payer des loyers et des primes maladies exorbitantes, ce genre de gaspillage de politicards gauchistes qui jettent l'argent des autres par la fenêtre me dégoutte au plus haut point.