Services sécurisés: Silent Circle s'installe en Suisse
Actualisé

Services sécurisésSilent Circle s'installe en Suisse

La firme à l'origine du Blackphone a levé 30 millions de fonds pour la production de son smartphone sécurisé et a déplacé son siège social sur sol helvétique.

par
man

Silent Circle a annoncé mercredi avoir levé 30 millions de dollars auprès de l'investisseur Ross Perot Jr et du fonds d'investissement Cain Capital LLC. Cette somme permettra à la société d'accélérer sa croissance sur le marché des communications sécurisées. Elle servira surtout à produire le Blackphone, le smartphone anti-espionnage développé en collaboration avec la firme espagnole Geeksphone.

A l'instar de la joint-venture créée en janvier dernier par les deux sociétés pour le Blackphone, qui est localisée sur sol helvétique, Silent Circle a également annoncé avoir déménagé ses quartiers généraux de Niévès, une île des petites Antilles, dans les Caraïbes, vers la Suisse.

«Avec des bureaux en dehors de Washington, D.C. et à Londres, des centres de données au Canada et en Suisse et des employés à travers le monde, Silent Circle se positionne comme une société internationale vraiment neutre et impartiale», a fait savoir la société dans un communiqué. Ce déménagement incarne selon la société son engagement dans la protection de la vie privée des personnes. «Les lois contraignantes sur la confidentialité, la neutralité et les avantages économiques de la Suisse, vont nous permettre de faire adopter rapidement les services de Silent Circle par les entreprises, les gouvernements et les consommateurs du monde entier», a déclaré Vic Hyder, cheg des revenus chez Silent Circle.

Depuis l'arrêt de son service de messagerie sécurisée Silent Mail, la firme a notamment collaboré avec la société Lavabit pour lancer le nouveau projet Dark Mail Alliance.

Ton opinion