Sierre: Silvio Caldelari en sauveur
Actualisé

SierreSilvio Caldelari en sauveur

Le nouveau patron du club valaisan veut réussir sa mission de remettre son équipe sur les bons rails.

par
Raphaël Crettol
La dernière saison des "rouge et jaune" avait été un fiasco, tant sur le plan sportif que financier.

La dernière saison des "rouge et jaune" avait été un fiasco, tant sur le plan sportif que financier.

Le HC Sierre était au bord du gouffre à l'issue de la saison passée. Silvio Caldelari a alors endossé le costume du sauveur et a repris les rênes du club valaisan le 20 mars dernier. «Je suis revenu à Sierre, car j'étais persuadé que je pouvais faire du HCS une entre­prise qui permette à 200 gamins d'exercer leur sport et d'avoir une première équipe. Je voulais aussi redonner de l'importance au hockey dans la région», ex­plique le président.

«Petit, le hockey était une véritable passion pour moi. Désormais, j'arrive à marier ferveur et gestion», déclare le Valaisan, premier supporter du club de son cœur. Convaincu de pouvoir sauver le HC Sierre avec les maigres moyens à disposition, il s'est mis en tête de le faire sans passer par la fusion avec l'équipe martigneraine de Red Ice.

Le dirigeant sierrois est en passe de réussir son pari. Malgré un budget famélique (moins de 2 millions) et un effectif passablement rajeuni, son club sera au départ de la nouvelle saison. Avec des ambitions mesurées. «On parle tout d'abord d'exister, de boucler le budget à la fin de la saison et de reconquérir les gens qui ont soutenu le club», tempère Caldelari. «Sur la ­glace, on espère que nos jeunes pourront saisir la chance qui leur est donnée de montrer leur talent.»

Ton opinion