Actualisé 08.04.2020 à 11:27

Saut à skis

«Je continue»: Simon Ammann vise les JO 2022

Le Saint-Gallois poursuivra sa carrière jusqu'aux Jeux olympiques de Pékin.

de
Sport-Center
A Pékin, en 2022, Simon Ammann prendra part à ses 7es Jeux olympiques.

A Pékin, en 2022, Simon Ammann prendra part à ses 7es Jeux olympiques.

Keystone

L'heure de la retraite n'a pas sonné pour Simon Ammann (38 ans). Le sauteur saint-gallois a pris la décision de poursuivre sa carrière jusqu'aux Jeux olympiques de 2022, qui auront lieu à Pékin. «Je prévois de continuer encore deux ans, a-t-il déclaré dans un communiqué de Swiss Ski. Je vais me concentrer sur les deux prochains grands événements, les Mondiaux de 2021 à Oberstdorf et surtout les Jeux Olympiques d'hiver 2022.»

Une motivation intacte

Après une saison de Coupe du monde 2019-2020 difficile qui s'est ponctuée abruptement, Ammann a expliqué les raisons qui ont motivé son choix: «La manière dont s'est déroulé l'hiver passé m'a une fois de plus conforté dans l'ambition de continuer plutôt que de me retirer. La saison dernière déjà, j'ai eu de la peine à me faire à l'idée de mettre un terme à ma carrière avec les Mondiaux de vol à ski comme ultime objectif. Je voulais me rapprocher davantage des premiers rangs sur les différents tremplins tout au long de l'hiver. Je n'y suis malheureusement pas parvenu. Les enseignements tirés de l'hiver dernier me permettent toutefois d'envisager l'avenir avec beaucoup de confiance. Le fait d'avoir en ligne de mire les Jeux Olympiques, le plus grand objectif de tout sportif, me donne la motivation d'aborder le travail quotidien d'un athlète de haut niveau avec beaucoup d'énergie. Je suis convaincu que j'obtiendrai à nouveau d'excellents résultats.»

Des 7es Jeux dans le viseur

Quadruple médaillé d'or sur les tremplins de Salt Lake City (2002) et de Vancouver (2010), Ammann a pris part à tous les rendez-vous olympiques depuis 1998. A Pékin, il participerait à ses septièmes JO, un nouveau record pour un athlète suisse.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!