Simon espère gagner la finale de Prodiges

Publié

France 2Simon espère gagner la finale de «Prodiges»

Le Haut-Savoyard de 16 ans, qui étudie la clarinette au Conservatoire de Genève, a toutes les chances de remporter la 8e saison du programme de France 2.

par
Julienne Farine

L’habitant de Saint-Julien-­en-Genevois (F), à deux pas de la frontière suisse, avait impressionné le jury de l’émission de France 2 avec son interprétation des «Klezmer Dances» de Göran Fröst durant la demi-finale, à laquelle avait aussi participé Aurélia. Ce 30 décembre 2021, il tentera de remporter la finale.

Qu’as-tu ressenti quand tu as appris que tu étais qualifié pour la finale de «Prodiges»?

Sur le moment, quand on a annoncé mon nom, j’ai ressenti beaucoup de soulagement. Rien que d’arriver en demi-finale, c’est incroyable, mais savoir qu’on va pouvoir remonter sur cette scène fantastique devant un superpublic et un superjury, c’est vraiment beaucoup de fierté. C’est une nouvelle porte qui s’ouvre pour transmettre toute ma musique aux ­téléspectateurs.

Quel commentaire des jurés as-tu retenu?

Gautier Capuçon m’a dit que j’étais un showman, mais qu’il fallait que je le montre plus, notamment au niveau corporel. Je vais faire attention à ça en finale.

Gautier Capuçon (à g.) et Simon.

Gautier Capuçon (à g.) et Simon.

Nathalie Guyon

As-tu eu le temps de travailler ce côté showman entre la demi-finale et la finale?

Le fait d’être agréable à regarder n’est pas vraiment quelque chose qui se travaille. Il faut y penser sur le moment et être naturel. C’est comme ça que ça fonctionne je pense.

Crois-tu pouvoir gagner?

J’espère. Pour moi, tout le monde le mérite, même ceux qui ne se sont pas qualifiés pour la finale. Il y avait un choix à faire et les jurés l’ont fait, malheureusement. À chaque fois que je vois un candidat danser, jouer de son instrument ou chanter, je trouve qu’il le fait merveilleusement bien. Tout le monde a sa chance, donc moi aussi (il rit).

Ton opinion

5 commentaires