Tennis - Simona Halep donne son nom à une espèce d’insectes
Publié

TennisSimona Halep donne son nom à une espèce d’insectes

Des scientifiques ont découvert une nouvelle espèce d’insectes proche du lieu de naissance de Simona Halep et décidé de la baptiser en l’honneur de la joueuse roumaine.

par
Sport-Center
Simona Halep occupe actuellement le 14e rang du classement WTA.

Simona Halep occupe actuellement le 14e rang du classement WTA.

Getty Images via AFP

À l’image de nombreuses personnalités, Simona Halep aurait pu donner son nom à une tribune, un stade, une rue… Les façons de rendre hommage ne manquent pas. Mais la joueuse de tennis roumaine, lauréate de Roland-Garros 2018 ainsi que Wimbledon 2019 et actuelle 14e au classement WTA, a inspiré l’appellation d’une nouvelle espèce dinsectes. Une initiative pour le moins originale.

Tout est parti d’une étude menée par des scientifiques dans le comté de Constanta, en Roumanie. Ces derniers, des chercheurs de l’Université des sciences agricoles et de médecine vétérinaire de Cluj-Napoca (USAMV), ont découvert l’existence, dans la région, d’une espèce dinsectes non recensée jusqu’à présent. Lorsqu’il s’est agi de lui trouver un nom, ils ont pensé à Simona Halep, née à Constanta. Leur réflexion a abouti à la dénomination suivante: Phlebotomus simonahalepae.

USAMV

«Décrire une nouvelle espèce est un processus complexe, qui prend du temps, mais aussi un acte de responsabilité, a justifié le professeur Andrei Mihalca, coordinateur de l’étude, dans les médias locaux. L’idée de nommer l’espèce en l’honneur de Simona Halep nous est venue lors dune conférence sur les phlébotomes aux Galápagos. Cest en discutant avec Cristina Pop, l’auteur de létude, que j’ai suggéré ce nom, d’autant que le site de l’étude est très proche du lieu de naissance de notre tenniswoman. Cristina a immédiatement accepté et nous avons été très heureux par la suite de recevoir l’accord de Simona Halep, par l’intermédiaire de son responsable juridique, qui nous a fait savoir qu’elle était honorée par notre initiative. Nous dédions cette découverte scientifique à Simona Halep, en signe d’honneur et de reconnaissance pour ses performances et pour la façon dont elle porte le nom de la Roumanie dans le monde, comme nous le faisons également dans le domaine de la recherche.»

«Nous dédions cette découverte scientifique à Simona Halep, en signe d’honneur et de reconnaissance pour ses performances et pour la façon dont elle porte le nom de la Roumanie dans le monde.»

Andrei Mihalca, coordinateur de l’étude

Reste à savoir si les piqûres du Phlebotomus simonahalepae transmettent les mêmes qualités tennistiques que la joueuse.

Ton opinion

3 commentaires