Course d'orientation: Simone Niggli rafle son 22e titre mondial
Actualisé

Course d'orientationSimone Niggli rafle son 22e titre mondial

La Bernoise a remporté mardi l'épreuve longue distance des Championnats du monde à Vuokkati (Fin), avec 3'06 d'avance sur la Suédoise Lena Eliasson et 3'42 sur la Finlandaise Minna Kauppi.

Simone Niggli porte son total de titres mondiaux à 22, un jour après sa victoire dans le «sprint».

Elle avait remporté son premier titre mondial en 2001, en Finlande déjà. Son but, cette année, sera encore de rafler les quatre médailles d'or en jeu («sprint», distances longue et intermédiaire, relais), comme elle l'avait fait en 2003 à Rapperswil-Jona et en 2005 au Japon. La tâche s'annonce cependant difficile en relais. Mardi, aucune des coéquipières de Niggli n'a fini dans le top 10.

Pour glaner cette 22e médaille d'or aux Mondiaux, Simone Niggli n'a été inquiétée que jusqu'à la mi-course, quand elle ne comptait que quelques secondes d'avance sur ses rivales. La Bernoise de 35 ans a alors usé de son expérience, et notamment de sa grande connaissance des terrains scandinaves où elle a l'habitude de s'entraîner. Après 1h20 d'efforts, elle a franchi la ligne avec une confortable avance sur ses poursuivantes, 2'59 sur Alexandersson et 3'06 sur Eliasson.

Si Simone Niggli tient son rang durant ces Mondiaux, cela n'est pas le cas de l'équipe de Suisse masculine. Privés de médaille lundi en «sprint», les Helvètes ont encore échoué hors du podium lors de la longue distance. Le meilleur d'entre eux, Matthias Merz, a dû se contenter de la 6e place à 2'41 du vainqueur, Thierry Gueorgiou. Le Français a cueilli en Finlande sa onzième médaille d'or mondiale. Quant au Neuchâtelois Baptiste Rollier, il a pris une lointaine 30e place, à 13'12 de Gueorgiou. (ats)

Ton opinion